Affaire Luc Besson : où en est l'enquête pour "viol" visant le réalisateur ?

09 Janvier, 2019, 15:11 | Auteur: Sue Barrett
  • L'actrice qui accuse Luc Besson de viol témoigne pour la première fois à visage découvert le producteur dément

Pour la première fois, la comédienne Sand Van Roy a livré son témoignage sur BFM TV au sujet des rapports sexuels non consentis qu'elle aurait eu avec le réalisateur, Luc Besson. "L'actrice de 30 ans, qui accuse le réalisateur Luc Besson, 59 ans, de viol a raconté son histoire à BFMTV".

J'ai dit: " Arrête, tu me fais mal " Il ne s'est pas arrêté. Il ne s'est pas arrêté.

"Pour moi, il était sadique".

Selon la jeune femme, les faits sont survenus le 17 mai dernier dans une chambre de l'Hôtel Bristol, à Paris, où elle aurait subi quatre relations non consenties. Elle accuse le réalisateur de Léon de "sadisme": "Il savait que ça faisait mal, il a vu que je pleurais, ajoute-t-elle". Une relation dont l'actrice se sentait prisonnière: " J'étais son objet, sa marionnette", raconte-t-elle. Parmi elles figure, Amandine* une ancienne directrice de casting, qui a travaillé avec Luc Besson entre 2002 et 2005, et dénonce des "agressions sexuelles " dans un courrier adressé en juillet au procureur de la République de Paris, avant d'être entendue le 13 septembre par les enquêteurs.

Au lendemain de cette agression présumée, lorsque Sand Van Roy porte plainte, les urgences médico-légales constatent une ecchymose à l'œil et des traces dans le dos.

Huit autres femmes ont également mis en cause le cinéaste.

"Luc Besson a réfuté l'intégralité des accusations formulées par Mme Van Roy dans le cadre de la relation qu'ils ont entretenue pendant deux ans. Il a réitéré ses dénégations en présence de madame Van Roy" a déclaré l'avocat de l'accusé qui a répondu par la négative à la demande de BFM TV.

Le parquet de Paris, qui dirige les investigations, peut à tout moment décider d'un classement sans suite, ordonner des investigations complémentaires ou encore - s'il juge les indices suffisants - ouvrir une information judiciaire, obligatoire en matière criminelle.

Recommande: