Zone euro: baisse de l'indice PMI composite

08 Janvier, 2019, 07:13 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les préparatifs du Brexit poussent les entreprises à constituer des stocks

A 48,7 en décembre, l'indice PMI composite d'IHS Markit de l'activité globale en France se replie considérablement par rapport au mois dernier (54,2), indiquant une contraction modérée du secteur privé français, la première depuis deux ans et demi. Pour les services, le PMI est ressorti à 49 en décembre, contre une estimation initiale de 49,6 et 55,1 en novembre.

Les prix à la consommation devraient être stables sur un mois, après une baisse de 0,2 % en novembre. L'indice est inférieur à l'estimation publiée par IHS Markit le 14 décembre, qui se situait à 49,3. Parallèlement, l'emploi a progressé à son rythme le plus faible depuis avril 2017 dans l'ensemble du secteur privé.

"Conséquence des mouvements sociaux, ce repli inattendu de l'activité représente un risque considérable de ralentissement de la croissance au quatrième trimestre alors que l'économie française était en position de réaliser une hausse trimestrielle respectable de son PIB après de bonnes performances du secteur des services en octobre et en novembre", ajoute-t-il. L'indice PMI du secteur manufacturier, publié le 2 janvier, s'est établi à 49,7, son plus bas niveau depuis 27 mois, contre 50,8 en novembre.

"En plus des incertitudes persistantes liées au Brexit et aux tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, les craintes d'une ralentissement généralisé de l'économie ont contribué à détériorer la confiance au sein du secteur des services, avec des anticipations sur les perspectives d'activité tombant à leur plus bas niveau en plus de trois ans", a commenté Phil Smith, économiste chez IHS Markit.

Au total en zone euro, l'activité des entreprises a subi en décembre un creux de cinq ans et demi et leurs anticipations, qui n'étaient déjà pas très enthousiastes, se sont encore dégradées.

Recommande: