Le patron de la Fed redonne de la vigueur aux Bourses mondiales

08 Janvier, 2019, 19:44 | Auteur: Aubrey Nash
  • Marché: Powell promet patience et réactivité aux marchés

Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell a affirmé vendredi que les données économiques restaient "sur une bonne dynamique" pour le début de l'année mais a assuré que la Banque centrale resterait "patiente" concernant ces taux d'intérêt. Jerome Powell s'est engagé à faire preuve de patience et de réactivité en cas de détérioration de la conjoncture.

La publication du meilleur rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis depuis 10 mois, avec la création de 312.000 emplois en décembre, le chiffre le plus élevé depuis février, a redonné le moral aux investisseurs sur la vigueur de l'économie américaine.

Ses propos ont entraîné un net rebond de Wall Street, une remontée des taux d'intérêt à long terme mais ont pesé sur le dollar, les investisseurs anticipant un infléchissement du resserrement monétaire de la Fed, déjà amorcé lors de la réunion du comité de politique monétaire du mois dernier.

Lors d'une conférence à Atlanta (Géorgie), M. Powell a affirmé que face à la modeste inflation et aux "inquiétudes" des marchés vis-à-vis d'un ralentissement, la Fed "sera patiente en évaluant comment l'économie évolue". Le Dow Jones a terminé sur un bond de 3,27% et le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 4,26%.

Il a ajouté que la Fed n'appliquait pas une politique prédéterminée en matière de taux d'intérêt et en laissant entendre qu'elle pourrait marquer une pause dans le resserrement de sa politique, comme elle l'avait fait en 2016.

"Nous sommes toujours préparés à changer le cours de notre politique monétaire de façon significative si nécessaire", a poursuivi le président de la banque centrale.

Il a néanmoins fait mention de la récente baisse de la croissance de l'industrie manufacturière qu'il attribue notamment à un ralentissement en Chine.

"Non", a lancé sans hésitation Jerome Powell quand on lui a demandé s'il donnerait sa démission si le président des Etats-Unis le lui demandait.

M. Powell a précisé qu'aucune entrevue avec le président n'était prévue à ce stade, semblant démentir des informations de presse selon lesquelles les conseillers de Donald Trump tenteraient d'arranger un rendez-vous entre les deux hommes pour essayer d'apaiser les tensions.

Recommande: