Ghosn, qui réclamait une audience publique, comparaîtra mardi 8 janvier — Renault-Nissan

06 Janvier, 2019, 10:39 | Auteur: Aubrey Nash
  • Carlos Ghosn n'est plus résident fiscal en France depuis 2012

Les avocats de Carlos Ghosn ont déposé une demande spéciale afin que leur client comparaisse publiquement, pour obliger le procureur à clarifier le motif de sa détention prolongée, révèle ce matin l'AFP.

Ghosn souhaite que soit mis en application l'article 34 de la Constitution japonaise qui précise que, "sur demande, (une personne retenue) peut exiger que la raison précise de sa détention soit rendue publique au tribunal". Les constructeurs japonais Nissan et Mitsubishi Motors ont déjà révoqué à l'unanimité M. Ghosn de la présidence de leur conseil d'administration, mais le groupe français Renault l'a maintenu jusqu'à présent à son poste, confiant "à titre provisoire" la direction exécutive à son numéro deux Thierry Bolloré. La séance au tribunal de Tokyo a été fixée au mardi 8 janvier. Ce nouveau rebondissement intervient alors que le tribunal de Tokyo a décidé lundi dernier de prolonger de nouveau de 10 jours, jusqu'au 11 janvier, la garde à vue du PDG de Renault dans le cadre d'un troisième mandat d'arrêt, sur des soupçons d'abus de confiance. Ce dernier contexte les allégations formulées à son encontre. Ce qui, même plus d'un mois et demi après le début de sa détention, n'a toujours pas été fait.

Comprendre les raisons de sa détention depuis le 19 novembre 2018. Il nie également les accusations portées contre lui.

Derrière les barreaux depuis le 19 novembre, Carlos Ghosn devrait sortir de garde à vue le 11 janvier... Carlos Ghosn aurait influencé le choix de l'entreprise " Hover " qui appartenait à un de ses proches pour assurer la distribution locale de Nissan en Inde en 2008. Et pour les avocats, qui n'ont pas le droit d'assister aux interrogatoires ni n'ont accès au dossier, de préciser les termes de la détention pour mieux préparer la défense.

L'action Nissan a fini en baisse de 1,19% à 869 yens à la Bourse de Tokyo, tandis qu'à Paris Renault gagnait 1,616% à 53,45 euros à 10h07.

Recommande: