Evasion fiscale : Google croque à pleines dents le sandwich néerlandais

04 Janvier, 2019, 21:37 | Auteur: Aubrey Nash
  • Google a transféré près de 20 milliards d'euros aux Bermudes en 2017

En 2017, Google est parvenu à éviter de trop déposer d'argent sur la case impôts en passant par les Bermudes, un paradis fiscal, via une société-écran.

Le stratagème du "double sandwich néerlandais". Une annonce à laquelle à immédiatement tenu à répliquer Google.

" Nous payons toutes les taxes que nous devons et nous conformons aux règles fiscales de tous les pays dans lesquels nous opérons à travers le monde ", a indiqué Google dans un communiqué.

La somme qui est passée par Google Netherlands Holdings BV est de quelque 4 milliards d'euros supérieure au total de 2016, lit-on encore dans des documents transmis le 21 décembre, comme le révèle l'agence Reuters.

"Google, tout comme d'autres multinationales, paie la majorité de ses impôts sur les bénéfices dans son pays d'origine et nous avons payé un taux d'imposition effectif global de 26 % depuis les 10 dernières années", a ajouté la compagnie basée en Californie. Sous la pression de l'Union européenne et des Etats-Unis, l'Irlande a décidé en 2014 de mettre un terme à cet arrangement.

Le Figaro rapporte ainsi que les avantages en matière de fiscalité dont bénéficie aujourd'hui Google devraient donc s'achever en 2020.

Ces chiffres sont issus des comptes annuels de la société basée aux Pays-Bas Google Netherlands Holding, déposés à la Chambre de commerce néerlandaise à la fin de l'année 2018.

Recommande: