"L'homme est devenu avide et vorace", dit le pape

27 Décembre, 2018, 01:13 | Auteur: Lynn Cook
  • Le Pape François prononce son traditionnel Urbi et Orbi depuis la place Saint Pierre au Vatican le 25 décembre 2018

"Que la communauté internationale oeuvre résolument pour une solution politique qui mette de côté les divisions et les intérêts partisans, de sorte que le peuple syrien, surtout ceux qui ont dû quitter leur terre pour chercher refuge ailleurs, puissent retourner vivre en paix dans leur pays", a déclaré le souverain pontife à l'occasion de son traditionnel message de Noël.

Enfin, le pape François est revenu sur son attachement pour les communautés chrétiennes de la "bien-aimée" Ukraine.

"Seul grâce à la paix, respectueuse des droits de chaque nation, le pays peut se remettre des souffrances subies et rétablir des conditions de vie dignes pour ses citoyens". Et ce, alors que Vladimir Poutine a vivement condamné la création en Ukraine d'une Église orthodoxe indépendante de la tutelle russe.

La bénédiction Urbi et Orbi est traditionnellement donnée par l'évêque de Rome le jour de Noël et le jour de Pâques, depuis la loggia centrale de la plus grande basilique au monde, seulement utilisée pour ces occasions et l'Habemus papam.

Ghazi Saleh 8 kilos pour 10 ans dans un lit d’hôpital de Taez au Yémén le 19 novembre 2018
Ghazi Saleh 8 kilos pour 10 ans dans un lit d’hôpital de Taez au Yémén le 19 novembre 2018

Dans son homélie, l'archevêque Pierbattista Pizzaballa, administrateur apostolique du patriarche latin de Jérusalem, a rendu hommage à la ville palestinienne, précisant que la naissance du Christ à Bethléem était "un choix divin". "Je suis proche des communautés chrétiennes de cette région", a ainsi déclaré le pape.

Le président palestinien Mahmoud Abbas, son Premier ministre et un représentant du roi de Jordanie ont assisté à la messe. Il a alors utilisé cette image pour se faire comprendre: "Comme pour un artiste qui veut faire une mosaïque: c'est mieux d'avoir à disposition des tesselles de plusieurs couleurs plutôt que des tesselles de peu de couleurs!" Le chef de l'Eglise catholique s'est exprimé devant des dizaines de milliers de personnes.

La place de la Mangeoire à Bethléem, le 24 décembre 2018. Par son Incarnation, Il indique que "le salut passe par l'amour, l'accueil, le respect de notre pauvre humanité".

Jorge Bergoglio n'a pas oublié son continent latino-américain, en appelant à une réconciliation des populations au Venezuela et au Nicaragua, deux pays en proie à des manifestations réprimées dans le sang. "Mais sinon, je souhaite à tout le monde un très joyeux Noël", a-t-il dit à la presse après s'être entretenu avec les troupes américaines par téléconférence.

Recommande: