Vidéo. Gilets jaunes: des irréductibles fêtent noël sur les ronds-points

26 Décembre, 2018, 22:54 | Auteur: Lynn Cook
  • Le prêtre Joseph Nurchi a célébré le réveillon de Noël sur un rond-point avec les Gilets jaunes

Des "gilets jaunes" de Somain, dans le Nord, s'apprêtent à passer le réveillon de Noël sur un rond-point. Au menu du repas de fête, des oeufs mimosa, toasts au foie gras, chapon et bûches pâtissières, décrit la presse nationale. Ils y ont même construit une petite cabane en bois et planté un sapin de Noël "pour l'occasion".

AFP "On est encore aimé, malgré les critiques!", s'enthousiasme Christian, militant de 57 ans, guirlande de Noël en bretelles. "Des passants nous ont même distribué des pâtisseries, des boissons, des chips.", ajoute Emmanuelle, 38 ans. Et pour leur permettre de poursuivre leur combat dans le respect de leur foi, un prêtre, le père Joseph, a décidé de célébrer la messe de Noël en leur compagnie, près du rond-point qu'ils ont investi.

"Au départ, je ne connaissais personne, mais nous sommes devenus une famille, c'est la seule chose que Macron a réussi à faire de bien: nous rassembler, resserrer les liens entre les gens", pense Christopher Damiens.

Gilets jaunes fêtent le réveillon de Noël
AFP 2018 FRANCOIS LO PRESTI Des Gilets jaunes fêtent le réveillon de Noël sur un air de Bella Ciao

Soudés par leur révolte, des Gilets jaunes ont célébré ensemble Noël sur "leur" rond-point de Somain, expliquant que c'est justement ici qu'ils retrouvent la solidarité de jadis.

Christophe, gilet jaune sur sa veste en cuir, affirme lui aussi être là par "solidarité".

"Même en ne connaissant personne, je discute beaucoup, avec tout le monde, ici", poursuit l'infirmière qui attend impatiemment la messe du prêtre Joseph Nurchi. Un jeune de 19 ans confie qu'avec les Gilets Jaunes, "il y a une bonne ambiance, c'est convivial ". "Ici, on s'entraide, on n'est pas dans la société individualiste", se réjouit de son côté Thérèse, 61 ans. Toujours aussi motivés, les manifestants ont ensuite repris position sur le rond-point au son de leur slogan favori: "Macron démission!".

Recommande: