En Indonésie, les secours peinent à accéder aux victimes du tsunami

26 Décembre, 2018, 16:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Tsunami indonésien la pluie entrave les efforts désespérés des secours – La Croix

Un précédent bilan a fait état de 373 morts.

Mardi, les secouristes s'efforçaient d'apporter de l'aide aux régions dévastées par le tsunami, mais le manque d'eau potable et de médicaments se fait cruellement sentir parmi les milliers de personnes réfugiées dans des centres d'urgence.

D'après les scientifiques, l'effondrement partiel du volcan Anak krakatau après son éruption, a provoqué un glissement de terrain sous marin, ce qui a déclenché le tsunami. En attendant, l'Agence nationale largue de la nourriture, de l'eau potable et des trousses pour les premiers soins afin de venir en aide aux survivants.

Selon l'Agence nationale, les secours parviennent petit à petit à atteindre les endroits les plus isolés. Bon nombre de réfugiés ont désormais trop peur pour rentrer chez eux.

Et le risque de nouvelles vagues dévastatrices n'est pas encore exclu, du fait de l'instabilité du volcan Anak Krakatoa.

Abu Salim, volontaire de l'association Tagana, explique que les travailleurs humanitaires peinent à stabiliser la situation. Une fenêtre qui s'amoindrit également pour les équipes de secours qui s'affairent, parfois à mains nues, au milieu des débris.

Les dommages causés par le tsunami dans le village de Teluk le 26 décembre 2018 en Indonésie  AFP
En Indonésie, les secours peinent à accéder aux victimes du tsunami

Les secouristes acheminent l'aide principalement par la route. A la différence des vagues consécutives à des séismes, la proximité du volcan avec la côte a donné très peu de temps aux autorités pour réagir, selon le professeur David Rothery de l'Open University.

Dans la soirée du 22 décembre, un tsunami a soudainement déferlé sur les rives du détroit indonésien de la Sonde à la suite d'une éruption volcanique, semant la panique parmi les habitants et les touristes.

11h53: Le bilan du tsunami monte à au moins 222 morts, annonce l'Agence de gestion des catastrophes.

L'Anak s'était formé aux alentours de 1928 dans la caldeira - vaste cuvette résultant d'une éruption - du célèbre Krakatoa, qui en 1 883 avait connu un épisode catastrophique faisant 36 000 morts.

L'Indonésie, archipel de 17.000 îles et îlots qui s'est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique et d'éruptions volcaniques.

Recommande: