"Promesse plus que tenue" (Pénicaud) — Hausse du smic

20 Décembre, 2018, 22:25 | Auteur: Aubrey Nash
  • “Gilets jaunes”: référendum d’initiative citoyenne Smic… Édouard Philippe précise la réponse du gouvernement – Europe 1

La prime d'activité est un complément de salaire versé aux travailleurs à revenus modestes.

Les grandes entreprises seront mises à contribution "pour nous permettre de dégager une recette supplémentaire de l'ordre de 1,8 milliard d'euros", précise le Premier ministre. Revers de la médaille, Bercy, qui voulait limiter fortement le coût de la prime d'activité malgré les hausses promises pendant sa campagne par Emmanuel Macron, va devoir assumer une explosion des dépenses publiques liées à cette prime (+ 2,5 milliards d'euros et non plus + 600 millions).

Cinq millions de foyers devraient bénéficier de la hausse de la prime d'activité annoncée par Emmanuel Macron. Avec un enfant, une mère célibataire pourra ercevoir la prime jusqu'à 2000 € de salaire. "Un couple (avec) deux enfants, dont l'un gagne le Smic et l'autre 1.750 euros, verra ses revenus augmenter de 200 euros", explique Edouard Philippe. 55% des salariés qui touchent le smic vont bénéficier de cette aide en 2019.

Édouard Philippe précise par ailleurs que le fait d'utiliser la prime d'activité permettra "d'inclure les indépendants et les fonctionnaires dont les rémunérations sont proches du SMIC". Après une semaine d'intenses calculs, le gouvernement a préféré tabler sur une augmentation de la prime d'activité. Le principe serait en effet de créer une nouvelle Prime d'activité de 100 euros que la CAF verserait à l'ensemble des salariés payés au Smic indépendamment du revenu de leurs conjoints ou d'éventuels revenus sociaux. Pour justifier son revirement, le chef du gouvernement s'est livré à une sidérante réflexion dans les Échos: "Cela peut paraître étonnant, mais 1,2 million de salariés payés autour du Smic (c'est-à-dire la majorité d'entre eux - NDLR) se trouvent dans les 30 % des foyers les plus aisés. Notre objectif est d'accroître le pouvoir d'achat des foyers de la classe moyenne, c'est ce qu'ont demandé les Gilets jaunes, et dans ce contexte prendre en compte l'ensemble des revenus ne me paraît pas scandaleux", a justifié Edouard Philippe. Pour atteindre les fameux " 100 euros ", le gouvernement inclut aussi la suppression des cotisations sociales intervenue en 2018.

“Gilets jaunes”: référendum d’initiative citoyenne Smic… Édouard Philippe précise la réponse du gouvernement – Europe 1
Taxes sur les GAFA, Smic : les mesures du gouvernement pour désamorcer la crise

Les versements auront lieu dès le 5 février 2019, "pour compléter le salaire de janvier", a annoncé Edouard Philippe. Contrairement aux heures supplémentaires, cette exonération sera totale: impôt sur le revenu, cotisations sociales, ainsi que la CSG et la CRDS.

L'engagement du président passera par une hausse massive de la prime d'activité. Il faut la demander, car cette prime est versée par les Caisses d'allocations familiales.

Lancée sous le quinquennat de François Hollande dans le cadre d'un plan de lutte contre la pauvreté, la prime d'activité a fait fusionner au 1er janvier 2016 le RSA activité et la prime pour l'emploi, jugés peu efficaces. La mesure devra en effet d'abord passer par le Parlement pour être votée. "Car cette prime versée par l'État ne va rien changer au bas des grilles de salaires dans les branches, les entreprises et l'administration".

Même si plusieurs appels à un acte VI circulent sur les réseaux sociaux pour samedi prochain et même vendredi, jour des 41 ans d'Emmanuel Macron, l'apaisement était palpable dimanche en régions, au lendemain d'une mobilisation divisée par deux (66 000 manifestants).

Recommande: