Popularité : Macron et Philippe dégringolent de cinq points

19 Décembre, 2018, 13:52 | Auteur: Lynn Cook
  • Edition numérique des abonnés

La seule personnalité gagnante de la séquence " Gilets jaunes " est Marine Le Pen qui se hisse pour la première fois dans l'historique du baromètre sur le podium des cotes d'adhésion. C'est le résultat d'un sondage Odoxa pour France Inter, L'Express et la Presse Régionale, publié ce lundi. Le chef de l'Etat est crédité de 31% d'opinions positives, soit une progression de deux points de pourcentage par rapport au mois dernier, d'après cette enquête réalisée mercedi et jeudi, au lendemain de l'attentat de Strasbourg et au surlendemain des mesures de soutien au pouvoir d'achat annoncées par le président de la République en répose au mouvement des "gilets jaunes". 56% des personnes interrogées estiment qu'il "ne sait pas où il va", 67% trouvent qu'il "n'est pas compétent".

Le Premier ministre Edouard Philippe perd quant à lui 3 points en décembre, recueillant 31% d'opinions favorables. Si les deux premières places sont toujours occupées par deux " retraités " de la politique, Nicolas Hulot (42 %) et Alain Juppé (35 %), la présidente du Rassemblement national gagne 6 points en un mois à 29 % d'adhésion.

Dans le détail, le pourcentage des sondés se disant "très satisfaits" reste stable à 4%, et celui des "plutôt satisfaits" décline de 21 à 19%. Sa cote est en baisse de 3 points de novembre à décembre et se situe à 31%. A sa nomination comme chef du gouvernement, Edouard Philippe comptait 55% de "satisfaits" et sa cote a atteint son apogée en juin 2017 avec 64% de "satisfaits".

Sondage réalisé par téléphone du 7 au 15 décembre auprès d'un échantillon de 1.943 personnes représentatif de la population française, selon la méthode des quotas.

Recommande: