Wall Street reprend son souffle vendredi à l'ouverture — Bourse

10 Décembre, 2018, 17:52 | Auteur: Aubrey Nash
  • Businessman sous une flèche peinte sur un tableau noir

Wall Street a ouvert sur une note volatile lundi après avoir accusé la semaine dernière sa plus mauvaise performance depuis mars, sur fond d'inquiétudes sur la croissance mondiale et la fragile trêve commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

Vers 20H10 GMT, l'indice à forte coloration technologique chutait de 3,08% à 6.966,64 points tandis que l'indice vedette Dow Jones perdait 2,32% à 24.369,42 points et le S&P 500 2,38% à 2.631,90 points.

L'indice élargi S&P 500 glissait de 1,72%, à 2.653,62 points.

En rythme hebdomadaire, le Dow Jones affichait près de 4,5% de pertes et le Nasdaq pas loin de 5% de repli.

La directrice financière du géant chinois des télécoms Huawei, arrêtée samedi au Canada à la demande des États-Unis, est accusée de " fraude " par la justice américaine, a-t-on appris vendredi lors de sa comparution devant un juge de Vancouver.

Le marché semble en particulier redouter une crispation des rapports politiques et commerciaux des Etats-Unis avec la Chine, un ralentissement de la croissance et de mauvaises surprise du côté de la Fed.

Meng Wanzhou est soupçonnée d'avoir menti au sujet d'une filiale de Huawei afin de pouvoir accéder au marché iranien en violation des sanctions américaines, selon les documents lus lors d'une audience de libération conditionnelle au tribunal de Vancouver.

Dans ce contexte de fébrilité, des propos du conseiller de Donald Trump sur le commerce et l'industrie, Peter Navarro, dans une interview à la chaîne CNN vendredi ont encore moins rassuré les investisseurs. En France, la production industrielle a augmenté de 1,2% sur un mois en octobre, rebondissant après la baisse de 1,6% en septembre, mais en Allemagne, elle a reculé de 0,5%, après la petite hausse (+0,1%) de septembre.A Vienne, l'Opep et ses alliés dont la Russie ont décidé vendredi une baisse commune de leur production de 1,2 million de barils par jour (mb/j) dans l'espoir de redresser les cours.Sur le front des valeurs, la plupart des titres du secteur pétrolier ont terminé dans le vert, après un début de séance difficile.

Parmi les autres valeurs, le groupe Marvell Technology a avancé (+3,81%) après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

La biotech Moderna, qui a levé 604 millions de dollars, devait faire ses débuts en cours de séance sur le Nasdaq, sous le symbole MRNA.

Mais le rapport a été accueilli de manière assez neutre par le marché car il était "assez bon pour maintenir des perspectives de croissance décentes, mais pas suffisamment bon pour justifier une action vigoureuse de la Fed", la banque centrale américaine, sur les taux, a affirmé Chris Low de FTN Financial.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans des Etats-Unis évoluait à 2,894%, contre 2,886% jeudi à la clôture, et celui à 30 ans à 3,180%, contre 3,162% à la fermeture la veille.

Recommande: