Gianni Infantino s'explique sur les Football Leaks et le fair-play financier

10 Décembre, 2018, 01:29 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Web_Couv_RapportMoral

Les récents Football Leaks ont dévoilé que le PSG et l'UEFA avaient largement négocié les sanctions administrées au club parisien vers 2014, une époque où Michel Platini était à la tête de l'UEFA et Gianni Infantino le secrétaire général de l'instance.

Il y a quelques semaines, dans le cadre d'un partenariat qu'ils avaient signé, Mediapart et L'Equipe attaquaient le Paris Saint-Germain sur une possible entente secrète négociée entre les autorités du football et le club de la capitale sur le sujet du fair-play financier.

Invité sur le plateau de Téléfoot ce dimanche matin, Gianni Infantino a abordé l'actualité du football. Ce qu'on trouve, ce sont des discussions avec les clubs sur le fair-play financier. L'idée n'est pas de tuer les clubs, mais de faire en sorte de les assainir. Quand on dit accord, on dit discussions et négociations.

S'il y a bien eu des négociations avec le PSG, Infantino nie toute magouille.

Selon lui, les Football Leaks n'ont en réalité pas dévoilé grand-chose: "Ces accords conclus à l'époque, et admis par une instance indépendante qui est tout de même présidée par un ancien juge de la Cour de justice européenne, ont été publiés, ils étaient publics donc il n'y avait à mon avis rien de choquant". Les clubs espagnols avaient écopé d'une interdiction de recrutement pendant un ou plusieurs mercatos. "S'ils ont commis des violations et que les règles ont été contournées, il y aura bien sûr des procédures et des sanctions", a prévenu le président de la FIFA. Et il est donc normal de parler en direct avec les dirigeants du PSG comme cela a également été le cas avec d'autres clubs européens. N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

Recommande: