Theo Francken: "La Belgique ne doit pas adhérer au pacte de l'ONU"

09 Décembre, 2018, 15:51 | Auteur: Lynn Cook
  • Peter De Roover Si le Premier ministre dit qu’il lie la Belgique au Pacte il y a un problème

Le PS entend soutenir le Pacte de la migration des Nations-Unies et non le Premier ministre, Charles Michel, a averti mercredi le chef de groupe à la Chambre, Ahmed Laaouej. "En ce moment il y a un blocage au gouvernement (.) puisqu'il y a un parti sur les quatre qui composent la majorité qui s'est opposé, cela m'a encore été confirmé cet après-midi", a déclaré Charles Michel au cours d'une conférence de presse en fin de journée.

Le gouvernement fédéral est divisé sur la question du Pacte. Les travaux en kern reprendront ce mardi à partir de 15h00. Que les choses soient claires: "ce que nous soutenons, c'est le Pacte de Marrakech et non un Premier ministre qui s'est affaibli lui-même parce qu'il a fait alliance avec la N-VA", a souligné M. Laaouej. A l'approche des élections législatives de mai, qui coïncideront avec les européennes en Belgique, la N-VA entend faire de l'immigration son principal sujet de campagne.

Le MR, l'Open Vld et le CD&V veulent approuver le texte comme le Premier ministre s'y est engagé en septembre dernier à la tribune de l'ONU, mais les nationalistes flamands s'y refusent.

Cela avait selon lui fait l'objet d'un consensus au sein de son gouvernement.

Recommande: