Six morts dans une discothèque suite à un mouvement de foule — Italie

09 Décembre, 2018, 01:53 | Auteur: Sue Barrett
  • Panique dans une discothèque en Italie 6 morts des dizaines de blessés

Des individus auraient fait usage de gaz lacrymogène dans la discothèque, ce qui a provoqué un mouvement de foule en panique.

"Peut-être à cause de la dispersion d'une substance urticante, les jeunes ont fui en se marchant les uns sur les autres", ont annoncé les pompiers.

Le journal italien Corriere della sera fait état de 120 blessés dont dix graves et au moins six morts. Parmi les victimes, on compte sont cinq mineurs, trois filles et deux garçons, et une adulte, une mère qui accompagnait sa fille au concert.

Un spray urticant a-t-il été utilisé?

La balustrade d'un petit pont menant au stationnement a alors cédé et plusieurs dizaines de personnes sont tombées, à un mètre en contrebas. Ceux qui se sont retrouvés en-dessous sont morts écrasés. "Puis quelqu'un m'a tirée de là".

"D'habitude il n'y a pas de bruit, on entend à peine la musique, tout au plus les rires des jeunes lorsqu'ils arrivent ou repartent, mais ce matin, en me réveillant, j'ai entendu des cris et des pleurs", ajoute la vieille dame, selon laquelle la discothèque existe depuis les années 1960.Sa nièce Silvia Macinelli, 26 ans, raconte que la "Lanterna Azzurra" (Lanterne bleue) est surtout fréquentée par les adolescents des environs.

Plus de 1 000 personnes étaient venues voir Sfera Ebbasta, l'un des plus célèbres jeunes artistes hip-hop du pays.

"Si dans ta boîte de nuit il y a la place pour 800 personnes et tu as choisis d'en faire rentrer 2.000 et que six personnes de ces 2.000 meurent écrasées l'une sur l'autre, alors ta place est en prison pour le restant de tes jours", a martelé le ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini (extrême droite), qui s'est lui aussi rendu sur place dans l'après-midi. S'en suit alors un mouvement de panique. Huit personnes ont été arrêtées après près d'un an d'enquête, soupçonnées d'avoir provoqué la bousculade en utilisant un spray irritant pour voler les spectateurs.

Recommande: