Climat. Trump attaque l’accord de Paris et invoque les gilets jaunes

09 Décembre, 2018, 17:10 | Auteur: Lynn Cook
  • Des activistes d'Oxfam ont représenté les dirigeants du G7 dont Donald Trump face à une Terre en feu

Le président américain Donald Trump a estimé, samedi 8 décembre, que le mouvement des "gilets jaunes" en France était la preuve que cet accord "ne marche pas". Il avait déjà ironisé mardi sur les concessions faites par Emmanuel Macron aux "gilets jaunes", estimant que l'accord de Paris était voué à l'échec. "Nous ne tenons pas pour notre part de considérations sur la politique intérieure américaine et nous souhaitons que ce soit réciproque", a-t-il martelé.

Donald Trump a profité des incidents que connait actuellement la France pour critiquer encore une fois l'accord de paris.

L'environnement, sujet de dissensions entre Donald Trump et Emmanuel Macron depuis le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat. Chantez "Nous voulons Trump!" Manifestations et émeutes partout en France " a-t-il écrit ce samedi sur Twitter à l'heure où les partisans des gilets jaunes défilent dans plusieurs villes en France.

Very sad day & night in Paris.

Trump critique encore l'accord de Paris sur le climat
Climat. Trump attaque l’accord de Paris et invoque les gilets jaunes

La veille, le président américain avait jugé "très triste" la situation en France. The U.S. was way ahead of the curve on that and the only major country where emissions went down last year!

La baisse des taxes, c'est justement l'une des revendications des gilets jaunes, qui veulent plus que la suppression de la hausse des taxes sur les carburants pour 2019, décidée la semaine dernière par le gouvernement français afin d'apaiser le mouvement.

"Je dis à Donald Trump et le président de la République [Emmanuel Macron] le lui a dit aussi: nous ne prenons pas partie dans les débats américains, laissez-nous vivre notre vie de nation", a lancé le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian dans l'émission Le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI le 9 décembre.

"Je vous assure qu'Emmanuel est quelqu'un de très empathique, très attentif" aux préoccupations des Français, a-t-il ajouté à propos de l'image renvoyée par le président.

Recommande: