Des militants ont lancé des cyberattaques contre des sites institutionnels — "Gilets jaunes"

07 Décembre, 2018, 20:20 | Auteur: Lynn Cook
  • L’acte 4 des Gilets Jaunes c’est aussi des cyberattaques

Des experts en cybersécurité estiment le niveau technique de ces militants est "moyen", mais suffisant pour voir une capacité de nuisance.

Les hackers ont promis de nouvelles actions samedi. Entre le 2 et le 4 décembre, l'expert et ses équipes ont repéré au moins cinq attaques contre des sites institutionnels; notamment ceux de l'Urssaf, du ministère de la Justice ou encore de l'université Paris-Sud et de l'université de Lorraine. Sans grande surprise, il s'agit d'attaques par déni de service distribué pour tenter de surcharger le trafic de données et paralyser un site avec un serveur qui croule sous les requêtes.


"Gilets jaunes" : des militants ont lancé des cyberattaques contre des sites institutionnels

Dans un premier temps, ces mystérieuses attaques ont été revendiquées par des groupes activistes tels que des groupes " anti-israël " ou des activistes turcs. David Grout explique que ce "groupe d'activistes français du web promettent d'autres choses pour le 8 décembre, dans la même démarche que les manifestations des gilets jaunes". Il précise que "sur une échelle de risque, ces cyber-activistes seraient notés à 5 sur 10" et que ce n'est "pas à la portée de tous mais pas d'une capacité digne d'un Etat ou de groupes beaucoup plus avancés dans le monde des cyberattaques".

Recommande: