Niger: Un douanier tué dans une attaque terroriste

05 Décembre, 2018, 19:52 | Auteur: Lynn Cook
  • Niger : L'état d'urgence décrété près de la frontière avec le Burkina Faso - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso

Cette attaque est survenue le soir même de l'instauration par le gouvernement de l'état d'urgence dans trois départements du sud-ouest du Niger, dont Téra, tous voisins du Burkina et souvent victimes d'attaques meurtrières "de groupes terroristes".

Cette attaque intervient quelques heures après la proclamation de l'état d'urgence par le gouvernement nigérien dans trois départements de la région de Tillabéri, y compris Téra, qui sont en proie aux attaques terroristes.

Mi-novembre, deux gendarmes avaient été tués et un autre blessé lors de l'attaque par des jihadistes présumés d'un poste de gendarmerie à Makalondi (dans le département de Torodi), à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Niamey.

"Depuis un certain temps, les départements de Say, de Torodi et de Téra font l'objet d'attaques organisées, perpétrées par des groupes terroristes, mettant en péril l'ordre public et la sécurité des personnes et des biens... Pour faire face à cette situation, il est nécessaire et urgent que les autorités publiques puissent recourir aux mesures prévues par l'article 68 de la Constitution du 25 novembre 2010 et les lois et règlements de la République en période de crise", précise le communiqué.

Une mesure pareille avait été mise en vigueur en mars 2017, cette fois dans cinq autres départements de Tillabéri, en raison d'incursions meurtrières attribuées à des groupes djihadistes maliens.

Le Niger est confronté aux actions du Djihadisme qui touchent ses frontières avec le Mali et le Burkina et au mouvement de Boko Haram, actif dans la zone du lac Tchad à l'Est. Ce jour-là, le groupe djihadiste avait tué neuf personnes et enlevé 37 femmes et enfants.

Recommande: