La lettre incendiaire de Catherine Deneuve à Laurent Delahousse

05 Décembre, 2018, 17:23 | Auteur: Sue Barrett
  • Belga Image

"Un portrait superficiel et morbide à souhait".

Rien d'étonnant donc à ce que Catherine Deneuve termine sa lettre ouverte en conseillant à l'émission de Laurent Delahousse de s'abstenir de diffuser la deuxième partie de ce portrait. Dans son communiqué de presse, la chaîne promettait de percer "les mystères d'une star qui s'est très tôt affranchie des conventions bourgeoises de son milieu d'origine et s'est imposée par des choix audacieux" et proposait aux téléspectateurs de découvrir "les coulisses des films emblématiques de sa carrière" et de revivre "les grandes passions amoureuses d'une femme libre dans ce portrait qui constitue la première partie de son histoire".

C'était une émission en son honneur, mais la principale intéressée n'a pas du tout apprécié. Dans une lettre ouverte publiée dans la revue Télérama ce mercredi, la comédienne dit tout le mal qu'elle pense du documentaire sur sa vie diffusé dans le cadre de l'émission "Un jour un destin". Le ton est donné.

"Superficiel et morbide à souhait". "C'est le mélange de fiction et de documents réels qui me semble le plus navrant". "Une main sur le contact d'une voiture dans laquelle ma sœur va s'exploser quelques minutes plus tard".

Catherine Deneuve recense tout d'abord les éléments dérangeants à ses yeux: " la vie survolée, les événements dramatiques multipliés, des interviews de personnes que je n'ai pas vues depuis plusieurs décennies et qui me connaissent à peine ".

Catherine Deneuve conclut sa missive en s'adressant directement à Laurent Delahousse. "Suivi des images vraies de l'accident. c'est indigne", s'emporte-t-elle.

Ici, Catherine Deneuve pointe un passage en particulier de l'émission, relatif à la disparition tragique de sa soeur, la comédienne Françoise Dorléac, dans un accident de voiture en 1967.

Recommande: