Scorsese honore De Niro au festival du film de Marrakech

04 Décembre, 2018, 23:03 | Auteur: Sue Barrett
  • Martin Scorsese a remis l’Etoile d’or du festival à son ami de 45 ans l’acteur américain Robert De Niro

"Côté masculin, de grands noms du cinéma international viendront aussi à la rencontre du public de Marrakech, notamment l'acteur américano-danois Viggo Mortensen, qui livre une prestation époustouflante dans le film " Green Book " de Peter Farrelly, l'acteur français Gaspard Ulliel, incarnation d'Yves Saint Laurent dans le film de Bertrand Bonello, l'acteur mexicain à la carrière internationale Gael Garcia Bernal, l'acteur et réalisateur de la comédie réjouissante " Le Grand Bain ", Gilles Lellouche, et l'acteur, réalisateur et scénariste suisse, Vincent Perez. Ainsi, à chaque rôle interprété, il se réinvente et joue d'un autre instrument afin de faire vibrer le Grand écran différemment à chaque fois.

"S'il y a un rôle qui ne m'intéresse pas, c'est bien celui-là". Ce personnage est profondément antipathique.

Parallèlement à son exceptionnelle carrière d'acteur, Robert De Niro est aussi à la tête de Tribeca Productions et l'un des fondateurs du Tribeca Film Festival (New York).

Avec 38 films à son actif entre 1971 et 2018, Robert de Niro a travaillé avec d'autres grands réalisateurs comme Francis Ford Coppola, Brian de Palma, Elia Kazan, Sergio Leone, Michael Cimino, Michael Mann ou encore Quentin Tarantino.

Le réalisateur américain Martin Scorsese et son acteur fétiche Robert de Niro qui sortent leur neuvième film commun "The Irishman" en exclusivité sur Netflix se sont dits perplexes face à l'évolution du cinéma, dimanche pendant le festival du film de Marrakech. Martin Scorsese a posé avec complicité au bras de l'acteur américain âgé de 75 ans, avant de le rejoindre sur scène afin de lui remettre le prix de L'étoile d'or.

Scorsese et de Niro perplexes face à un cinéma qui change
Martin Scorsese honore Robert De Niro au festival du film de Marrakech

Dans la salle, un journaliste est revenu sur la capacité de De Niro à donner de l'humanité aux personnages les plus sombres et a évoqué l'éventualité pour l'acteur de jouer Donald Trump. "Un visage que j'ai toujours voulu découvrir", avait-déclaré.

Ce témoignage fort éloquent de cet amour et grande estime pour le Royaume a été très palpable lors du vibrant hommage qui lui a été rendu, samedi soir dans la cité ocre, en présence d'un aréopage de grandes vedettes nationales, arabes et internationales et d'un public enthousiasmé, dont certains chanceux ont pu le saluer de près ou se prendre en "selfie" avec lui avant qu'il ne foule le tapis rouge du Palais des Congrès pour assister à cette cérémonie d'hommage, au cours de laquelle il a salué avec une grande émotion bien visible, les larmes aux yeux, tout le monde, tout en exprimant sa grande joie pour "l'accueil chaleureux et la grande hospitalité" du peuple marocain.

"En 2001, j'ai créé le Festival du film de Tribeca au même moment où Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé le Festival de Marrakech avec les mêmes valeurs et les mêmes ambitions".

L'un des plus grands acteurs que l'histoire du cinéma n'ait jamais connu, Robert De Niro a entamé sa carrière en 1969 avec un premier rôle remarqué dans "The wedding Party ".

Recommande: