Jeune homme tabassé par la police: une enquête ouverte

04 Décembre, 2018, 21:57 | Auteur: Lynn Cook
  • Vidéo. Un homme roué de coups par des policiers : le parquet ouvre une enquête

Le parquet de Paris a ouvert une enquête pour violences par personnes dépositaires de l'autorité publique.

Selon le texte de plainte, Mehdi K. aurait reçu une "vingtaine de coups" portés "notamment au visage" par huit membres des forces de l'ordre armés de matraques.

Yassine Bouzrou, l'avocat d'un jeune homme actuellement hospitalisé après son interpellation, a annoncé qu'il déposerait une plainte mardi.

L'une d'elles, plus particulièrement, tourne depuis samedi sur les réseaux sociaux. On y voit un homme, à terre, se faire rouer de coups par les forces de l'ordre après la manifestation des "gilets jaunes", à Paris.

Filmées depuis un appartement situé rue de Berri, dans le 8e arrondissement de la capitale, les images dévoilent un jeune homme mis au sol et roué des coups par des CRS.

De mauvaise qualité, la vidéo n'aurait pas permis de déterminer les circonstances précédant la scène de violence ni le service de police auquel les forces de l'ordre appartiennent. Une zone marquée par des violences et une série de dégradations pour la troisième journée d'action nationale des "Gilets jaunes".

Les vidéos sont en cours d'analyse et les enquêtes seraient ensuite dirigées en fonction des circonstances.

Le plaignant, Mehdi K., "présente notamment de graves blessures au niveau de l'œil gauche" et "les médecins ont affirmé (.) qu'il n'était pas exclu qu'il perde l'usage de son œil", souligne la plainte. "Les personnes s'estimant victimes de violences sont invitées à déposer plainte", a indiqué la préfecture de police de Paris.

Sur cette vidéo, le jeune homme affirme juste avoir décidé de se rendre sur les lieux où les casseurs étaient en train de commettre leurs actes contre le mobilier urbain et des véhicules en vue de tout simplement "filmer un peu avec son téléphone".

Si le jeune homme semble bien été violemment interpellé par la police samedi soir près des Champs-Elysées, s'agit-il pour autant de lui sur la vidéo? Mehdi K., lui-même, n'est pas certain de se reconnaître sur ces images. Deux affaires différentes pourraient donc s'être télescopées.

Recommande: