Albert II et Delphine Boël convoqués à l'hôpital pour un test ADN

01 Décembre, 2018, 15:42 | Auteur: Sue Barrett

L'avocat du roi dément. A en croire Le Soir, l'ancien souverain ne se présentera toutefois pas dans l'établissement hospitalier.

L'arrêt de la Cour d'appel du 25 octobre reconnaissait que Jacques Boël n'est pas le père biologique de Delphine Boël. par conséquent, la recherche de filiation a été jugée fondée.

Delphine Boël a annoncé par lettre qu'elle irait faire des analyses génétiques la semaine prochaine à l'hôpital Erasme. Et ce, dans le but de se soumettre au test ADN. Les deux premières auraient répondu positivement.

L'affaire qui oppose Delphine Boël au roi Albert II fait grand bruit. Il a jusqu'en février pour contester la décision de la cour d'appel et se pourvoir en Cassation.

Selon une source proche de Delphine Boël, citée par Het Nieuwsblad, "Delphine s'attend à ce qu'Albert se pourvoit en Cassation".

Le roi Albert II, sa fille présumée et la mère de celle-ci, la baronne Sybille de Sélys Longchamps, sont tous trois attendus la semaine prochaine à l'hôpital Erasme de Bruxelles. " Elle a le sentiment que le roi essaie d'étendre le dossier jusqu'à sa mort". Le tribunal pourrait alors interpréter cela comme un aveu implicite de culpabilité. " Le roi reste indécis sur ce qui va arriver", déclare son avocat, Alain Berenboom. "Le roi n'a pas été convoqué pour un test ADN", affirme ainsi l'avocat du souverain. "Mais peut-être Mme Boël a-t-elle décidé de prendre rendez-vous dans ce but la semaine prochaine?", suggère-t-il.

Recommande: