Le gouvernement poursuivra "la trajectoire prévue" en matière de fiscalité écologique

19 Novembre, 2018, 02:07 | Auteur: Aubrey Nash
  • François de Rugy confirme l’échéance de 2035 pour une part de 50% d’électricité d’origine nucléaire

"En matière de fiscalité écologique, nous poursuivrons la trajectoire prévue". "Une colère qui vient de loin " comme l'a souligné François de Rugy, le ministre de la Transition écologique dans une interview sur Le Parisien. Avant lui, il y a exactement un an, Nicolas Hulot, auquel François de Rugy a succédé à la tête du ministère de la Transition écologique, avait commencé à préparer les esprits à un changement de cap. "Ne pas le faire serait de l'inconscience", a-t-il précisé. "Il faut absolument sortir de ce piège du tout voiture, tout pétrole, tout diesel dans lequel nous nous sommes enfermés si longtemps", poursuit François de Rugy.

Avec plus de 280 000 manifestants dans toute la France, le blocage des gilets jaunes a prouvé le malaise et l'inquiétude profonde des Français. "(.) Cette France-là a le sentiment d'appartenir aux invisibles dans le débat politique".

Recommande: