"Ils sont précieux, utilisons-les mieux", le nouveau slogan du gouvernement — Antibiotiques

16 Novembre, 2018, 09:24 | Auteur: Jonathan Ford
  • Prévention santé : résistances bactériennes aux antibiotiques, des pistes encourageantes

Alors que le gouvernement vient de débloquer 40 millions d'euros supplémentaires dans la recherche sur les nouveaux antibiotiques afin de trouver des solutions à l'antibiorésistance, il lance également une nouvelle campagne de pub. Mais de quoi s'agit-il?

La France est le 6e pays européen le plus affecté par la résistance aux antibiotiques avec 125.000 infections et 5.500 décès, après l'Italie, la Grèce, la Roumanie, le Portugal et Chypre.

Une étude de The Lancet Infectious Diseases chiffrait à 33 000 le nombre de morts imputables à des bactéries résistantes aux antibiotiques en 2015 dans l'Union européenne. L'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail) a annoncé mardi 13 novembre avoir fixé un nouveau cap ambitieux: réduire de 25% la consommation d'antibiotiques d'ici 2020.

Le ministère de la Santé, en collaboration avec l'Organisation Mondiale de la Santé " OMS " célèbre du 12 au 18 novembre 2018 la semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques "ATB" sous le thème "Antibiotiques ..." Il a été révélé en exclusivité sur le site du Parisien.

Ce logo sera diffusé sur les réseaux sociaux et apposé dans tous les documents officiels.

La résistance aux antibiotiques survient quand les bactéries changent et deviennent résistantes aux antibiotiques utilisés pour traiter les infections qu'elles provoquent.

Cette campagne a pour objectifs de sensibiliser les professionnels de la santé, ainsi que le grand public sur la menace croissante que peut constituer le mauvais usage des ATB pour la santé publique et d'encourager des actions contre l'automédication et l'usage abusif des ATB.

Le rapport met en évidence des résultats encourageants pour l'année 2017, mais souligne des pistes d'amélioration, notamment en santé humaine. Entre 2007 et 2017, la consommation globale d'antibiotiques en médecine de ville a augmenté passant de 28,6 doses pour 1.000 habitants (2007) à 29,2 doses / 1.000 (2017).

En 2017, quelque 759 tonnes d'antibiotiques destinés à la santé humaine et 499 tonnes d'antibiotiques destinés à la santé animale ont été vendues en France.

Le ministère de la Santé a demandé que les personnes n'utilisent des antibiotiques que sur prescription médicale, suivent les directives des médecins et ne partagent jamais leurs antibiotiques avec d'autres personnes.

Recommande: