Route du Rhum : le sprint final est lancé entre Gabart et Joyon

12 Novembre, 2018, 00:57 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Voile- Voile- Lers conditions sont favorables pour François Gabart

Ce dimanche matin, au pointage habituel, Joyon, 62 ans et déjà 6 Routes du Rhum à son actif, revenait fort, à une vitesse moyenne de 29,3 nœuds sur les trois dernières heures contre 27,6 nœuds pour Gabart. A moins de 200 milles (environ 370 km) du but, la victoire n'est plus du tout acquise pour le benjamin (35 ans) de la catégorie des bateaux les plus puissants, les Ultimes, ces maxi-trimarans de 32 m de long pour 23 m de large.

L'équipe de François Gabart (Macif) a elle estimé que son skipper pourrait être à la Tête à l'Anglais vers 13h00-14h00 (18h-19h heure française) et franchir la ligne 5 heures plus tard (soit 18h00-19h00 locales, 22h00-23h00 GMT). "Ça promet un finish assez palpitant, un tour de Guadeloupe cote-à-cote ou, en tout cas, pas très loin l'un de l'autre, ça peut être un scenario et je me prépare à ça, a déclaré ce dernier par radio". La course devrait se jouer dans un chrono similaire au temps record établi lors de la dernière édition (7jours, 15 heures). Il faudra ensuite contourner l'île pour rejoindre la ligne d'arrivée, dans des conditions instables et orageuses. L'arrivée en Guadeloupe est traditionnellement très tactique et on peut perdre plusieurs heures complètement arrêté, a rappelé Joyon, samedi, lors d'une vacation.

Devant lui, Gabart (Macif) sent la tempête Joyon souffler dans son dos: " C'est vrai que mon avance, avec des bateaux qui marchent à 30 noeuds, ce n'est pas grand-chose. Troisième, Vincent Riou (PRB) est une vingtaine de milles encore derrière.

Recommande: