Michelle Obama se confie sur un drame familial : son témoignage émouvant

11 Novembre, 2018, 17:38 | Auteur: Lynn Cook
  • Le trompettiste Ibrahim Maalouf jugé vendredi en France pour agression sexuelle sur mineure

Le prédécesseur de Barack Obama à la Maison-Blanche, George Bush, avait lui obtenu environ dix millions de dollars pour ses mémoires, selon plusieurs médias américains.

Elle a en outre expliqué que c'était le commentaire de Trump qu'elle ne pouvait pas facilement oublier, parce qu'elle a mis sa famille en danger la vie des. Trump est l'un de ceux à avoir suggéré à de nombreuses reprises que l'ancien sénateur de Chicago était né au Kenya et non aux Etats-Unis, ce qui lui aurait interdit de devenir président selon la Constitution américaine.

Si l'ouvrage est en grande partie consacrée à sa relation avec le monde difficile de la politique qui l'a rendue mondialement célèbre lors de l'élection de son époux Barack en 2008, Michelle Obama s'accorde un bref passage pour régler ses comptes.

A propos de ce dernier, l'ex-"First Lady" se dit également surprise que tant de femmes américaines aient voté pour le "misogyne" Trump, plutôt que pour Hillary Clinton en 2016.

"Je ne lui [Barack Obama] pardonnerai jamais ce qu'il a fait à notre armée américaine".

"Je pense que c'est la pire chose que nous fassions les unes aux autres en tant que femmes: ne pas partager la vérité sur notre corps et son fonctionnement", a déclaré Mme Obama à Robin Roberts, de l'émission ABC, sur Good Morning America.

"Et si quelqu'un avec un esprit instable chargeait une arme à feu et se rendait à Washington?" Et si cette personne avait voulu s'en prendre à nos filles? "Et pour ça, je ne lui pardonnerai jamais ". "C'est l'une des raisons pour lesquelles je pense que c'est important de dire aux jeunes mères que les fausses couches arrivent", souligne-t-elle.

Son mariage n'a pas toujours été un long fleuve tranquille, contrairement à l'image de couple parfait véhiculé par les Obama. "L'horloge biologique est réelle", "parce que la production d'ovules est limitée". J'ai réalisé à 34 ou 35 ans que la fécondation in vitro était indispensable. "Nous avons eu besoin de faire appel à la fécondation in vitro ". Cette offre baptisée " Becoming Premium Meet and Greet Package " promet un siège au premier rang, une conversation privée et même quelques photos selfies avec l'ancienne Première dame des États-Unis.

"Toute la théorie du complot [selon laquelle Barack Obama ne serait pas un citoyen américain] était folle et méchante, et la xénophobie qu'elle reflétait était à peine dissimulée", regrette Michelle Obama en repensant à la véhémence avec laquelle Donald Trump a promu cette intox.

Recommande: