Crash Lion Air : Boeing reconnaît une défaillance sur des capteurs

09 Novembre, 2018, 21:58 | Auteur: Lynn Cook
  • Crash en Indonésie un indicateur de vitesse défectueux sur l'appareil

Après lecture de la boîte noire retrouvée, la commission indonésienne chargée de la sécurité dans les transports a indiqué que le B37 MAX qui s'est abîmé en mer avait reçu des informations erronées provenant de l'un de ses capteurs.

Le bulletin adressé par Boeing aux compagnies aériennes a pour objectif de rappeler aux pilotes les mesures à adopter en cas d'informations erronées émanant de ces capteurs d'incidence, qui mesurent en permanence l'angle de vol de l'appareil.

En parallèle, la FAA, le régulateur américain aérien, a ordonné aux opérateurs de 737-8 et 737-9 à travers le monde, de procéder "immédiatement" à la révision préconisée par l'avionneur parce que le défaut détecté peut entraîner une perte d'altitude et les pilotes pourraient rencontrer de graves difficultés à garder le contrôle de l'appareil.

Les capteurs en question, aussi appelés sondes d'angle d'attaque, donnent l'angle de vol de l'appareil et sont potentiellement des avertisseurs de décrochage. Ce plongeon inexpliqué a entraîné la mort des 189 passagers et membres d'équipage.

Les premières conclusions sur l'accident, qui a fait 189 morts, seront rendues à la fin du mois.

L'avion avait un capteur défectueux sur ses quatre derniers vols, il avait été réparé à plusieurs reprises, mais le problème était toujours présent, selon les premières indications issues de la boîte noire.

L'appareil en cause était un Boeing 737-Max 8, un des plus récents modèles du constructeur.

"Les deux capteurs d'incidence de l'appareil montraient une différence de 20 degrés alors qu'ils auraient dû être alignés", a précisé Soerjanto Tjahjono, chef du comité de sécurité des transports indonésien. L'avion avait fait l'objet de réparations avant d'être remis en service.

"Les autorités indonésiennes ont par ailleurs annoncé un " audit spécial " de la compagnie aérienne Lion Air". Cette sonde défaillante a été envoyée à Boeing pour être analysée. Dans la foulée, les secours indonésiens poursuivent les recherches des corps et des débris de l'appareil.

186 sacs mortuaires contenant des restes humains ont été récupérés. L'une des boîtes noires continue d'être étudiée afin de déterminer les circonstances de l'accident. Les autorités de sécurité aérienne américaine et européenne les aident pour mener cette enquête.

Recommande: