Un immeuble s'effondre à Charleville-Mézières — France

08 Novembre, 2018, 12:37 | Auteur: Aubrey Nash
  • Emmanuel Macron à Reims le 6 novembre 2018

Le projet d'implantation de Cevital sur des terrains de PSA à Charleville-Mézières (Ardennes) sera opérationnel fin 2019 et se traduira par la création de 1.000 emplois directs, a annoncé mercredi le PDG du groupe algérien Issad Rebrab. L'Elysée évoque la création possible de " dizaines d'emplois " à court terme.

Présentant il y a quelques jours le programme de "l'itinérance mémorielle" du chef de l'Etat, son entourage avait souligné la volonté d'Emmanuel Macron de présider ce Conseil des ministres "symboliquement (.) au cœur des territoires qui ont été à la fois meurtris par la Grande Guerre et qui sont confrontés à des difficultés économiques et sociales réelles". L'unité de production devrait être implantée dans un bâtiment qui n'est plus utilisé par le constructeur automobile lequel dispose d'une importante fonderie sur place.

Après cette visite à Cevital, qui a été ajoutée à la dernière minute à l'agenda, Emmanuel Macron est attendu jeudi matin à l'usine de Renault à Maubeuge (Nord), autre territoire frappé par le chômage et la désindustrialisation.

Cevital emploie 12.000 personnes dans l'électronique, la sidérurgie, l'électroménager et le BTP. En France, le conglomérat a posé ses jalons en 2013 avec l'acquisition d'Oxxo (fenêtres et portes en PVC), puis de Brandt en 2014.

Recommande: