Scandale ethnique pour le PSG

08 Novembre, 2018, 18:50 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Football Leaks: le PSG accusé de fichage ethnique de joueurs

La dernière, datant de ce jeudi, va sans aucun doute faire beaucoup plus de bruit que les autres. Dans le cadre du "Football Leaks", le site internet annonce aujourd'hui que certains recruteurs parisiens auraient fiché des informations sur l'origine ethnique des joueurs dans leur politique de recrutement.

Quand un recruteur "passe sa souris sur la case, un menu déroulant apparaît qui permet de cocher un des quatre choix: Français, Maghrébin, Antillais, Africain", écrit Mediapart.

Cette méthode est illégale en France en vertu de l'article 226-19 du Code pénale, interdisant de "collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques des personnes ". Le directeur de la cellule recrutement au niveau national aurait été convoqué et serait ressorti blanchi.

Mediapart publie un compte rendu d'une réunion interne décrite comme "houleuse" en mars 2014 en citant des déclarations attribuées à l'un des responsables de la cellule de recrutement de l'époque Marc Westerloppe, mais que ce dernier conteste: "Il y a un problème sur l'orientation du club, il faut un équilibre sur la mixité, trop d'Antillais et d'Africains sur Paris". Le délit passible de cinq ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende. Selon Malek Boutih, au sujet du fichage ethnique, "il y a un problème réel". Contacté par Mediapart, le PSG a confirmé l'existence d'un fichage mais assure que la direction du club n'était pas au courant.

Des salariés se sont insurgés de la pratique à plusieurs reprises.

"Les valeurs qui sont les miennes m'amènent à répondre aux insinuations malveillantes, réagit l'actuel président du Stade Rennais dans un communiqué transmis à Ouest-France et à l'AFP". Réunion au cours de laquelle Céline Peltier, la directrice des ressources humaines, a affirmé que le directeur sportif "Olivier Létang lui-même aurait tenu des propos identiques" à ceux de Westerloppe, selon Mediapart.

Recommande: