La Chine va ouvrir davantage son marché, promet Xi Jinping

07 Novembre, 2018, 11:17 | Auteur: Lynn Cook
  • La Chine va ouvrir davantage son marché et accroître ses importations, promet Xi Jinping

Zeman a assuré la visite du stand tchèque pour son homologue chinois Xi Jinping.

"Cela offrira un marché plus large, des opportunités de coopération plus précieuses et des bénéfices plus importants au monde", a déclaré Xian Guoyi, chef du département du commerce des services et des services commerciaux du ministère, lors d'une conférence de presse organisée à l'occasion de la première Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE). A travers cet événement, qui se déroule toute la semaine dans l'une des plus grandes infrastructures au monde, Pékin souhaite rééquilibrer sa balance commerciale et perdre sa réputation de pays uniquement exportateur.

"La porte de la Chine ne se refermera jamais".

Sans nommer les Etats-Unis, le président chinois a dénoncé tour à tour "protectionnisme" et "isolationnisme" et estimé que tous les pays devraient balayer devant leur porte. "Ils ne devraient pas se promener avec une lampe torche dirigée vers les défauts des autres sans éclairer les leurs ".

Malgré les salves de taxes américaines sur les biens chinois, l'excédent chinois n'a fait que continuer à battre des records au cours des derniers mois.

Alors que la moitié environ des importations chinoises aux Etats-Unis sont déjà soumises à ces sanctions, Donald Trump a menacé de frapper la totalité des produits chinois et l'administration Trump n'est pas représentée à la foire de Shanghai. MM.

"Il reste de la marge pour réformer davantage le marché intérieur en Chine, ce qui contribuerait à renforcer le système commercial mondial, et pour adopter des réformes qui aideraient à libérer le potentiel entier de tant d'entreprises du secteur privé", a suggéré dans son discours la patronne du Fonds monétaire international, Christine Lagarde.

L'enjeu est de taille pour l'homme fort de Pékin: en pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis, tandis que l'Europe durcit le ton sur le manque de réciprocité et que les critiques enflent en Asie sur le projet expansionniste des routes de la Soie, la Chine veut afficher l'image d'une économie grande ouverte aux étrangers et disposée à réduire ses excédents commerciaux avec ses partenaires. La Chine pointe au 59e rang des 62 pays étudiés par l'OCDE pour leur ouverture aux investissements étrangers.

Recommande: