Dmitri Rybolovlev, président de l'AS Monaco, serait en garde à vue

07 Novembre, 2018, 14:52 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Le football et l'argent

Une enquête, notamment pour des faits de corruption, a été ouverte. Le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, patron du club de foot l'AS Monaco, a été interpellé, mardi 6 novembre, dans le cadre de soupçons d'escroquerie.

Depuis un an, le boss monégasque fait l'objet d'une enquête de la part de la justice pour "corruption", "trafic d'influence actif et passif" et "complicité" de ces délits. L'affaire avait déjà provoqué le placement en garde à vue, le 23 septembre 2017, de Philippe Narmino, personnalité en vue à Monaco. En juin dernier, le JDD avait révélé les dessous de cette affaire qui trouve son origine dans une plainte déposée en 2015. Ils semblent démontrer que Dmitri Rybolovlev aurait profité des apparentes bonnes relations de son avocate avec les dirigeants de la police monégasque et avec le garde des Sceaux de la principauté pour piéger un marchand d'art suisse.

Le portable de Me Tetiana Bersheda avait été saisi dans la bataille médiatico-judiciaire opposant M. Rybolovlev à M. Bouvier, le premier accusant le second de l'avoir escroqué d'un milliard de dollars, avec la complicité de leur amie commune Tania Rappo, en appliquant des marges exorbitantes.

Albert II de Monaco a rapidement réagi, confiant le 3 octobre 2017 dans une interview à Nice Matin: "Il ne faut pas avoir la peur de la vérité [.] Aucun manquement ne sera toléré". Toujours selon Le Monde, Rybolovlev était toujours en garde à vue ce mardi après-midi.

Recommande: