Projet d’action violente contre Macron. Six personnes liées à l’ultradroite arrêtées

06 Novembre, 2018, 19:51 | Auteur: Lynn Cook
  • Le projet était

Emmanuel Macron, en pleine "itinérance mémorielle" dans le cadre des commémorations du 11 novembre, était visé par un projet d'attentat.

Une source policière a précisé à France Bleu Lorraine Nord que les personnes interpellées étaient liées à l'ultradroite, ce qu'a confirmé au micro de France Bleu Nord le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner.

Un " projet d'action violente contre le président de la République " a été contrecarré. Parmi eux se trouvent cinq hommes et une femme, de 22 à 62 ans, qui ont été placés en garde à vue. Selon BFMTV, l'opération a été menée par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

"Cette enquête vise un projet, imprécis et mal défini à ce stade, d'action violente" contre M. Macron, a précisé l'une des sources proches de l'enquête.

Les arrestations ont été conduites dans trois départements - l'Isère, l'Ille-et-Vilaine et la Moselle - dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris pour "association de malfaiteurs terroristes criminelle ".

Les investigations en cours doivent permettre d'établir la réalité et la nature exacte de cette menace. Depuis 2017, l'ultradroite est souvent dans le viseur des enquêteurs puisque deux coups de filet ont déjà été menés contre ces groupuscules.

Recommande: