Douze morts, une famille de neuf personnes décimée — Inondations en Sicile

06 Novembre, 2018, 08:36 | Auteur: Lynn Cook
  • Italie : les inondations font 10 autres victimes, dont 9 d’une même famille

Samedi dernier, une famille de neuf personnes est morte noyée à Casteldaccia, près de Palerme, en Sicile, quand l'eau et la boue d'une rivière en crue ont submergé la maison où ils dînaient. Parmi les victimes, des enfants âgés de 1 an, 3 ans et 15 ans. Trois autres personnes de la même famille ont, heureusement, pu échapper à la montée des eaux, selon l'agence de presse italienne Agi.

"Fabio Spatafora, ancien maire de Casteldaccia, a expliqué que les municipalités manquent de moyens: " Si le propriétaire ne respecte pas l'ordre de démolition, la commune doit racheter la propriété ou l'abattre et souvent, elle n'a pas les fonds ". Même s'il n'a pas beaucoup plu à Casteldaccia, la rivière semblerait avoir été gonflée par les pluies tombées le long de son cours.

Une famille de 9 neuf personnes est morte dans sa maison de Casteldaccia à Palerme, en Sicile, le 4 novembre 2018.

Un gérant de station-service de 44 ans a également trouvé la mort samedi soir dans la région, à Vicari, en essayant de rejoindre à bord d'une Jeep son lieu de travail où un employé était bloqué.

Les partis de droite et du centre gauche qui gouvernent la Sicile depuis 20 ans "ont enfin découvert qu'il y avait des constructions illégales", a raillé lundi Luigi Di Maio, chef de file du M5S.

Les autorités sont également sans nouvelles d'un médecin qui circulait dans les environs de la ville de Corleone et semble avoir dû abandonner sa voiture sur une route en raison des intempéries.

L'armée a été déployée pour vérifier les conditions des principales routes de la région, coupées à de nombreux endroits à la circulation.

Le patrimoine naturel du nord-est du pays a été particulièrement ravagé cette semaine, avec des millions d'arbres déracinés.

Trente personnes ont trouvé la mort en Italie après les violentes inondations qui ont touché le pays pendant une semaine.

En Vénétie, des forêts sur les versants des montagnes des Dolomites ressemblent vues du ciel à des allumettes couchées, après des vents très violents qui ont soufflé jeudi. Des images aériennes fournies en fin de semaine par les pompiers ont mis en évidence un spectacle de désolation, tandis que le gouverneur de la région a comparé l'hécatombe à un "tremblement de terre". Le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini a promis de solliciter à l'Union européenne, une aide extraordinaire pour catastrophes naturelles.

Le niveau d'alerte restait élevé dimanche dans six régions italiennes.

Recommande: