Un immeuble s'effondre en plein centre-ville — Marseille

05 Novembre, 2018, 15:39 | Auteur: Sue Barrett
  • En plein centre de Marseille, les recherches s'organisent après l'effondrement de deux immeubles [vidéo]

Les secours cherchaient d'éventuelles victimes dans les décombres, à deux pas du Vieux-Port, des immeubles de quatre et cinq étages réduits à un tas de détritus bloquant la rue étroite.

Les marins-pompiers ont déployé un dispositif d'intervention sur place, une quarantaine d'individus et une vingtaine de véhicules sont mobilisés. "Structurellement, les immeubles à Marseille se tiennent les uns avec les autres donc on ne veut pas prendre de risque et on fait évacuer cet îlot", a expliqué Julien Ruas. "Un troisième immeuble [situé au numéro 67 de la rue d'Aubagne, ndlr], menace de s'écrouler", nous précisent les marins-pompiers de Marseille.

Après l'effondrement, deux bâtiments mitoyens sont fragilisés, indiquent les marins-pompiers, qui procèdent aux opérations de déblaiement après avoir sécurisé la zone. Pour le moment, deux blessés sont à déplorer. Par précaution, les autorités ont évacué des dizaines de personnes dans les immeubles voisins.

L'immeuble s'est entièrement effondré.

L'immeuble du 65 rue d'Aubagne, une copropriété privée, faisait l'objet depuis le 18 octobre dernier d'une " expertise des services compétents qui avait donné lieu à la réalisation de travaux de confortement permettant la réintégration des occupants", selon ce communiqué.

"J'habite juste à côté, je regardais la télé quand j'ai entendu un grand bruit, mais pas d'explosion, puis un nuage de fumée", a témoigné auprès de l'AFP Antonio Dias, 30 ans. Une autre voisine, Sofia Benameur, a elle aussi un bruit "qui faisait badaboum, badaboumcomme des pierres, et d'un coup il y a eu plein de fumée chez moi j'ai dû sortir en courant".

"Au premier étage de cet immeuble (au 65), il y avait cette dame comorienne".

On ne sait pas si les immeubles étaient habités au moment de l'effondrement. Le jeune homme et ses deux colocataires, dont l'une n'a eu que le temps d'enfiler une veste sur son pyjama, se sont précipités dehors, où "des gens pleuraient". Deux passants ont été légèrement blessés, et transportés à l'hôpital, ont indiqué les marins pompiers de Marseille à franceinfo.

Le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin s'est rendu sur place, d'après les images transmises par un journaliste.

La sénatrice PS de Marseille Samia Ghali a exprimé sur Twitter son soutien aux pompiers, et taclé la municipalité: "Derrière la carte postale idyllique on mesure une fois de trop les échecs de la politique de l'habitat et du centre ville".

Député du secteur, le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon a quant à lui annoncé qu'il annulait "tous (ses) rendez-vous parisiens" et qu'il serait à 16H00 "aux côtés des habitants".

Recommande: