Le Danemark accuse Téhéran d'avoir préparé un "attentat" sur son sol

02 Novembre, 2018, 20:22 | Auteur: Lynn Cook
  • Attentat dans une synagogue: Donald Trump conspué à Pittsburgh                         En savoir plus

Le chef de la diplomatie danoise, Anders Samuelsen a annoncé hier mardi que son pays avait déjoué un projet d'"attaque" sur son sol contre des opposants au régime iranien et a accusé Téhéran d'en être l'instigateur.

"J'ai décidé de rappeler immédiatement l'ambassadeur danois à Téhéran pour des consultations".

Un porte-parole de la diplomatie iranienne cité par l'agence officielle Irna a réfuté ces accusations, accusant les ennemis de l'Iran de vouloir nuire à ses relations avec l'Europe.

Le Politiets Efterretningstjeneste, service du Renseignement danois, également appelé PET, a déclaré qu'il ne pouvait "pas en dire plus sur l'enquête en cours". Un Norvégien d'origine iranienne a été arrêté le 21 octobre en Suède et placé en détention, selon les renseignement suédois. "En étroite coopération avec le Royaume-Uni et d'autre pays nous confronterons l'Iran", a-t-il ajouté. Le groupe est classé comme une organisation terroriste par Téhéran.

Plusieurs médias israéliens ont indiqué que le Mossad avait joué un rôle clé dans cette affaire, permettant de contrecarrer "une opération du Renseignement iranien" qui visait trois citoyens venus d'Iran, soupçonnés d'appartenir au Mouvement arabe de lutte pour la libération d'Ahvaz, a expliqué lors d'une conférence de presse le chef du Renseignement danois (PET), Finn Borch Andersen.

Un groupe séparatiste affilié, le Mouvement patriotique arabe démocratique d'Ahwaz, a revendiqué la responsabilité d'une attaque en septembre contre un défilé militaire en Iran, ayant fait au moins 29 morts, y compris des enfants.

Le Danemark a accusé, mardi 30 octobre, l'Iran d'avoir préparé un "attentat" contre trois ressortissants de la république islamique sur le sol danois.

Faisant référence à la réunion tripartite Turquie-Azerbaïdjan-Iran et à sa visite au Pakistan, le ministre iranien a fait savoir que les relations solides avec les voisins (de l'Iran) étaient leur priorité.

Recommande: