Apple ne communiquera plus le nombre d’iPhone vendus dès l’an prochain

02 Novembre, 2018, 18:10 | Auteur: Lynn Cook
  • Le premier iPad à port USB-C

Le groupe a par ailleurs fait savoir qu'il allait cesser de communiquer sur les ventes unitaires d'iPhone, d'iPad et d'ordinateurs Mac, une décision mal accueillie par la communauté financière puisqu'il ne sera plus possible de calculer le prix moyen de vente des téléphones, une mesure clé de la performance.

Le fabricant de l'iPhone prévoit un chiffre d'affaires compris entre 89 et 93 milliards de dollars (78-82 milliards d'euros) pour la période octobre-décembre, premier trimestre de son exercice fiscal 2019, alors que le consensus était de 93,02 milliards, selon les données de Refinitiv.

Apple a été lourdement sanctionné en Bourse jeudi malgré de très bons résultats. "Ce n'est pas un bon signe pour Apple", commente Walter Piecyk, analyste chez BTIG Research. L'iPhone s'envole avec un chiffre d'affaires de +28,9%, mais cette excellente progression n'est pas obtenue par une augmentation du nombre de ventes: avec 46,89 millions d'unités vendus, contre 46,68 millions d'unités pour le quatrième trimestre de l'année dernière, Apple n'a vendu que 0,5% d'unités de plus.

Tim Cook a déclaré dans son entretien à Reuters qu'Apple "observait une certaine faiblesse macroéconomique dans certains marchés émergents". Avec 46,9 millions d'unités écoulées, la marque en a même vendu moins que ne l'espéraient les analystes.

Ce nombre d'unités vendues n'est plus un critère qui revêt la même importance aujourd'hui qu'il y a quelques années, a ajouté Maestri, alors que la bonne fortune d'Apple provient aussi, et de plus en plus, de l'activité Services (AppleCare, Apple Music, Apple Pay...). Tactique payante, puisque le chiffre d'affaires total est, à 62,9 milliards, en hausse de 20% et meilleur que prévu. Il n'a pas cité de pays particulier mais a dit ensuite, lors d'une conférence téléphonique, qu'il s'agissait du Brésil, de l'Inde, de la Russie et de la Turquie.

Jusqu'ici, Apple divisait ses revenus en cinq catégories: iPhone, iPad, Mac, Services (qui comprend notamment ses revenus sur l'App Store) et "autres produits" (avec l'Apple TV, l'Apple Watch et les AirPods). S'il s'agit d'un changement pour Apple, la plupart de ses concurrents (Samsung, Google, Amazon) ne donnent pas de chiffres trimestriels précis. Ces nouveautés comportent une fonction de reconnaissance faciale utilisant des lasers spéciaux qui ne sont produits que par une poignée de fournisseurs de la firme à la pomme. D'autant que les prévisions de ventes pour la fin de l'année ont déçu, avec Apple qui a exprimé ses incertitudes sur sa capacité à équilibrer l'offre et la demande. "J'espère que c'est encore le cas cette fois-ci". C'est 15% de plus que pour l'année précédente.

Recommande: