Mort de l'ancien parrain de Boston

01 Novembre, 2018, 21:13 | Auteur: Lynn Cook
  • James Whitey Bulger est mort à l’âge de 89 ans. REUTERS  U.S. Marshals Service  U.S. Department of Justice

L'ancien parrain de la mafia de Boston, James "Whitey" Bulger, 89 ans, a été retrouvé mort mardi matin dans sa cellule d'un pénitencier de Virginie occidentale, ont indiqué les autorités qui ont ouvert une enquête sur les causes de sa mort.

L'ex-parrain de la pègre de Boston James " Whitey " Bulger était craint pour sa brutalité et son tempérament colérique.

Selon Associated Press, deux détenus sont morts au cours des sept derniers mois dans cet établissement, à chaque fois au terme d'une bagarre. Selon plusieurs médias américains, le célèbre gangster, qui fut aussi informateur du FBI, a été tué par un co-détenu lui aussi lié à la mafia. Il avait été jugé à l'été 2013, reconnu coupable de onze meurtres et condamné à la réclusion à perpétuité. La police avait retrouvé dans leur appartement quelque 800 000 dollars en cash et des armes à feu.

Il avait auparavant inspiré en partie à Martin Scorsese le personnage de Frank Costello, un chef de gang irlandais interprété par Jack Nicholson dans le long métrage The Departed (Les infiltrés).

Alors qu'elle regardait un reportage de CNN, Anna Bjornsdottir a réalisé que le gentil couple de retraités qui nourrissait régulièrement un chat errant de leur quartier, à Santa Monica, était en fait Whitey Bulger et sa compagne, Catherine Greig, raconte le Boston Globe. Il pourrait s'agir d'un règlement de comptes alors que Bulger a joué les informateurs pour le FBI dès 1975.

Sa cruauté et son cynisme étaient légendaires. Son procès avait révélé qu'il pouvait tuer ses ennemis à la pioche, leur tirer une balle entre les yeux, étrangler les femmes qui menaçaient de le trahir en arrachant leurs dents pour empêcher leur identification.

Il se présentait également comme le protecteur de ces quartiers, assurant les préserver de la drogue alors même que son procès avait révélé qu'il en avait inondé les quartiers sud. Le procureur fédéral du Massachusetts, Andrew Lelling, a commenté sa mort d'un laconique communiqué.

Recommande: