Indonésie : un avion avec 188 passagers à bord s'abîme en mer

29 Octobre, 2018, 17:41 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le contrôle aérien a perdu le contact avec l’appareil juste après son décollage à l’aéroport de Jakarta hier dimanche 28 octobre

L'appareil avait demandé à revenir à l'aéroport de la capitale indonésienne avant que le contact ne soit rompu avec le contrôle aérien.

[Mis à jour le 29 octobre 2018 à 11h16] Ce lundi matin, un avion de la compagnie à bas coût. "Les techniciens à Jakarta ont reçu des notes et ont fait une autre réparation avant qu'il ne reparte vers Pangkal Pinai", la destination qu'il devait rejoindre lundi, a précisé le responsable interrogé par l'AFP, tout en expliquant qu'il s'agissait "d'une procédure normale".

L'épave de l'avion a été retrouvée près du lieu où il avait cessé d'émettre, a déclaré le directeur de l'agence indonésienne de recherche et de sauvetage. Lion Air, parti de l'aéroport de Jakarta, à destination de Pangkal Pinang, s'est écrasé en mer.

07h50: Le site de suivi des vols Flightradar montre sur une carte la trajectoire de l'appareil, un Boeing 737 Max 8, qui après son décollage sur un cap sud-ouest vire largement par le sud sur 180 degrés avant de mettre le cap au nord-est. "Nous sommes toujours en train de chercher les restes de l'appareil". "L'avion avait demandé à revenir à sa base avant de finalement disparaître des radars" vers 6h30, ont encore précisé les autorités, ce qui laisse entendre que les pilotes avaient identifié un problème lors du vol. Le tracé s'interrompt soudainement au-dessus de la mer de Java, non loin de la côte.

Il n'y avait pas d'information dans l'immédiat sur la présence d'étrangers à bord de l'avion, un nouvel appareil qui était entré en service en août, selon Lion Air. L'appareil, un Boeing 737, transportait 181 passagers dont un enfant et deux bébés et sept membres de l'équipage, d'après le ministère indonésien du Transport.

Un avion de la compagnie indonésienne Lion Air, qui venait d'être réparé, s'est écrasé en mer, à 15 kilomètres des côtes. Les deux pilotes à bord étaient des professionnels confirmés, avec plus de 11 000 heures de vol cumulées à leur actif.

L'Indonésie, un archipel d'Asie du Sud-Est de 17 000 îles et îlots, est très dépendante des liaisons aériennes, et les accidents sont fréquents. Aucun survivant n'avait été retrouvé.

En mai 2016, deux avions du groupe Lion Air étaient entrés en collision sur le tarmac de l'aéroport de Soekarno-Hatta, à la périphérie de Jakarta.

En août 2017, un Boeing de la compagnie avait heurté peu après son atterrissage à l'aéroport international de Kualanamu, à Medan, troisième ville du pays dans le nord de l'île de Sumatra, une aile d'un ATR-72 de la compagnie Wings Air, elle aussi indonésienne, qui attendait son décollage.

Recommande: