Le mini-crossover urbain de VW — Volkswagen T-Cross

28 Octobre, 2018, 14:40 | Auteur: Aubrey Nash
  • Volkswagen T-Cross : le mini-crossover urbain de VW

Vous connaissez sûrement ce concept de poupées de tailles décroissantes placées les unes à l'intérieur des autres, couramment appelées poupées russes.

Avec pour objectif d'offrir une douzaine de nouveaux SUV Volkswagen entre 2016 et 2020, le constructeur de Wolfsbourg ne cesse d'enrichir sa gamme en véhicules baroudeurs: citons notamment les Tiguan, Tiguan Allspace, T-Roc, Atlas ou encore le Touareg.

Avec ses 4,107 mètres de long, le Volkswagen T-Cross est 12,7 cm plus court que son grand frère le T-Roc. Néanmoins, sur le volet du design, il ne fait pas figure de clone surélevé de la Polo. Ceux-ci constituent un élément fort de la face arrière de la voiture, en s'intégrant dans un large bandeau horizontal noir embarquant une ligne réfléchissante rouge. Posé sur des jantes allant de 16 à 18 pouces, il est mis en valeur par une palette de couleurs vives, mais ne joue pas la carte de la personnalisation extérieure comme certains de ses concurrents.

En revanche, la couleur peut s'inviter au sein de l'habitacle, contrastant avec l'habituelle sobriété des modèles Volkswagen.

Compact à l'extérieur, le T-Cross est plutôt accueillant à bord, avec une position assise assez haute qui ne manquera pas de séduire les amateurs de SUV, et qui ne sera pas un calvaire pour les grands gabarits, avec une garde au toit et un espace aux jambes corrects.

Permettre à Volkswagen de proposer un petit SUV? Les finitions hautes auront le privilège d'avoir le combiné d'instrumentation numérique " Virtual Cockpit ".

Mieux vaut tard que jamais: cet adage correspond parfaitement au T-Cross, dernier à débarquer sur un créneau des petits SUV déjà très encombré. D'ailleurs, leur base technique est commune, en l'occurrence la plateforme MQB A0, aussi utilisée par la Polo.

Le Volkswagen T-Cross proposera un total de quatre motorisations.

Le T-Cross débarque sur un segment dominé en France par deux modèles, le Renault Captur et le Peugeot 2008.

Sous le capot, le Volkswagen T-Cross étrenne deux moteurs essence: le 3 cylindres 1 litre TSI de 95 ch associé à une transmission manuelle à 5 rapports et le 3 cylindres 1 litre TSI de 115 chevaux accouplé à une transmission manuelle à 6 rapports ou à une transmission double embrayage 7 rapports. Après le lancement prévu mi-avril 2019, vous pourrez également disposer d'un bloc essence 4 cylindres 1.5 TSI de 150 chevaux. Commercialisé au printemps prochain avec un tarif d'entrée de gamme fixé à 19 200 euros.

Le Volkswagen T-Cross s'articule autour de cinq niveaux de finition et fera l'objet d'une " First Edition " estimée à 26 000 euros.

Recommande: