Une attaque qualifiée de "terroriste" fait près de 20 morts en Crimée

18 Octobre, 2018, 13:46 | Auteur: Lynn Cook
  • Au collège de Kertch après l'attentat

Sur les réseaux sociaux, plusieurs images de l'auteur présumé de l'attaque ont été publiées: il y apparaît lourdement armé, vêtu d'un pantalon noir et d'un tee-shirt blanc. "L'auteur de l'attaque s'est suicidé".

"Ce n'est pas un acte terroriste [.], c'était une tuerie de masse causée par un seul individu", a affirmé par la suite Sergueï Aksionov à la chaîne de télévision Rossiya 24.

Le 17 octobre vers midi heure locale, au Collège Polytechnique de Kertch, sur la presqu'île de Crimée, un jeune homme a tué au moins 17 élèves et blessé plus d'une cinquantaine d'autres personnes à l'aide d'un fusil et d'une bombe artisanale. Les élèves tués l'ont été par balles, a ainsi annoncé mercredi le Comité d'enquête russe, qui avait jusqu'à présent seulement évoqué l'explosion d'un "engin non identifié".

L'attaque a été requalifiée en "meurtre" alors qu'une enquête avait d'abord été ouverte pour "acte terroriste", a précisé le Comité d'enquête. "Son corps a été découvert dans la bibliothèque", a déclaré le dirigeant de la Crimée Sergueï Aksionov sur la chaîne de télévision Rossiya 24, ajoutant qu'il n'avait "pas d'antécédents judiciaires".

L'explosion a eu lieu en fin de matinée mercredi dans un collège technique de Kertch, une ville portuaire de la péninsule de Crimée, annexée en 2014 par la Russie au détriment de l'Ukraine. Les premières images du drame montraient des secours improvisés et des blessés transportés sur des brancards de fortune faits de vitres et de meubles brisés. Selon Sergueï Aksionov, l'assaillant avait 22 ans, mais le Comité d'enquête a indiqué plus tard dans un communiqué qu'il était âgé de 18 ans.

Selon un responsable des forces de l'ordre cité par l'agence de presse Ria Novosti, le tireur avait obtenu légalement un port d'arme il y a un mois et avait passé tous les examens psychologiques nécessaires.

"Ensuite, il y a eu une forte explosion mais heureusement j'étais déjà dehors".

Selon le site de l'établissement, le collège technique de Kertch accueille des adolescents âgés de 15 à 17 ans. Au dernier décompte il y aurait 19 morts. "Je veux présenter mes condoléances aux proches des victimes", a déclaré le président russe Vladimir Poutine au début d'une rencontre avec le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi à Sotchi, une station balnéaire de la mer Noire.

Trois jours de deuil seront observés dans la péninsule, ont indiqué les autorités.

L'armée russe, citée par les agences, a de son côté décidé d'envoyer 200 militaires tandis que les médias locaux diffusaient des images de blindés et d'hommes en tenue de camouflage se déployant autour de Kertch.

Recommande: