La famille de Prince demande à Trump d'arrêter d'utiliser sa musique

14 Octobre, 2018, 00:56 | Auteur: Sue Barrett

Un proche du Kid de Minneapolis a demandé au président américain de ne plus diffuser les morceaux du chanteur lors de ses meetings. En effet, celle-ci a demandé au président américain Donald Trump d'arrêter immédiatement d'utiliser les chansons de Prince à l'occasion de ses meetings et autres réunions publiques. Moralement, la réponse est non, d'après la famille du Kid de Minneapolis. Dans les faits, l'équipe Trump aurait utilisé le titre phare "Purple Rain" à l'occasion de plusieurs réunions.

Sollicité par l'AFP, le comité de campagne de Donald Trump n'a pas donné suite.

Prince vient s'ajouter à une longue liste d'artistes dont les héritiers ou eux-mêmes ont demandé à l'ancien promoteur immobilier de ne pas utiliser leur musique durant ses réunions publiques. Les Rolling Stones, Adele, Neil Young, R.E.M., Aerosmith ou Queen, ainsi que les héritiers de George Harrison, avaient eux aussi dénoncé l'usage de leurs oeuvres pendant les rassemblements républicains. De son côté, le chanteur Luciano Pavarotti s'était également ému de l'utilisation de son "Nessun Dorma" à l'occasion de la campagne 2016. Une situation pointée du doigt par Mick Jagger, le leader des Rolling Stones, qui a récemment confirmé que malgré ses multiples demandes, Trump et son équipe pouvaient faire ce qu'ils voulaient.

Légalement, Donald Trump n'a pas besoin de l'accord de la famille de Prince. " J'en ai de meilleures à mettre la place!". Plusieurs artistes, Queen notamment, ont menacé de saisir la justice pour obtenir gain de cause, mais aucun ne l'a effectivement fait.

Recommande: