Taxe d'habitation : 55 villes ont voté des augmentations

12 Octobre, 2018, 12:06 | Auteur: Aubrey Nash
  • Taxe d'habitation: mauvaise surprise pour les contribuables de 5 000 communes

"Près de 30 000 maires sur les 36 000 communes de France n'ont pas augmenté leurs taux de taxe d'habitation".

Des augmentations de taxe d'habitation ont été votées par 55 communes de plus de 10 000 habitants, a précisé le ministre de l'Action et des Comptes publics. C'est l'une des mesures fiscales emblématiques du programme d'Emmanuel Macron en faveur des classes moyennes: une baisse de 30 % de la taxe d'habitation pour les contribuables dont le revenu fiscal ne dépasse pas un certain plafond, avant une exonération totale de cette taxe en 2020. Mais alors que les avis commencent à arriver dans les boîtes aux lettres, des contribuables ont partagé ces derniers jours, sur les réseaux sociaux notamment, leur désagréable surprise en constatant une augmentation de cet impôt. "(.) Parmi les 23 millions de foyers qui la paient, près de 18 bénéficient d'une baisse dès cette année, en moyenne de 200 euros", a déclaré le ministre.

Si la situation de votre foyer fiscal a changé, dans le cas d'un mariage, d'un divorce, d'une naissance, d'un décès ou du départ d'un enfant du foyer par exemple, le montant de votre taxe peut varier à la hausse ou à la baisse.

Il salue "leur responsabilité". Alors que le gouvernement a fait le choix de diminuer progressivement la taxe d'habitation pour 80% des foyers, avant de la faire disparaître totalement à l'horizon 2021, certains Français ont vu la note gonfler par rapport à l'année dernière. Si de nombreuses communes ont décidé de ne pas toucher aux taux de fiscalité, d'autres communes ont décidé d'augmenter ce taux cette année. "Nous avons laissé aux communes la liberté de fixer leur taux, comme les maires le demandaient" a-t-il ajouté. Notre politique est de baisser les impôts, nous le faisons.

Sur Twitter, l'humoriste et scénariste Bruno Gaccio s'est étonné publiquement lorsqu'il a découvert que sa taxe d'habitation avait subi une hausse de 35%.

Jeudi, le Premier ministre Edouard Philippe a pour sa part évoqué une baisse constatable "sauf (.) lorsque des communes informées de ce que la mesure s'accompagnait d'un dégrèvement, ont choisi librement sans doute de remonter leurs taux". Mais rassurez-vous, le ministre rappelle aussi que "la taxe d'habitation sera entièrement supprimée pour tous les Français d'ici la fin du quinquennat".

Recommande: