Sur quelle chaîne et à quelle heure regarder en direct France / Islande ?

12 Octobre, 2018, 10:20 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Matuidi forfait contre l’Islande

Les Bleus disputent jeudi (21 h) face à l'Islande leur premier match amical depuis le Mondial, l'occasion pour le sélectionneur Didier Deschamps de tester de nouvelles combinaisons en intégrant des revenants, des remplaçants ou le bizut, Tanguy Ndombélé.

On peut considérer que ce résultat nul est positif étant donné le faible niveau de jeu affiché par la France, et les difficultés qu'elle a éprouvé pour contourner ce bloc Islandais redevenu solide, malgré ces buts encaissés en fin de match.

Le capitaine Hugo Lloris a présenté la coupe du monde au public. Une tête décroisée du Madrilène au ras du poteau, une frappe puissante de N'Zonzi repoussée, et rideau.

La question aura plané au-dessus du Roudourou tout au long d'une première période sans saveur, où l'équipe de France, finalement privée au coup d'envoi de Kylian Mbappé, légèrement touché à la cuisse, a livré une réponse: lorsqu'on retire quelques boulons, la voiture commence à dérailler sévèrement. Mais, devant le match insipide des Bleus, le sélectionneur a dû se résoudre à changer ses plans et le faire entrer dès l'heure de jeu. Si rien de ce qui était produit avant son apparition ne méritait un souvenir, le public breton pourra au moins se satisfaire d'avoir pu voir le prodige à l'oeuvre.

Et si nous ne savons presque plus quoi dire sur lui, certains de ses coéquipiers en sont réduits au même point.

A force d'écrire toujours les mêmes choses au sujet de Kylian Mbappé, on ne sait déjà plus que raconter à son sujet. Presnel Kimpembe, le revenant Lucas Digne, Steven Nzobnzi, Florian Thauvin et Ousmane Dembele devraient intégrer le onze de départ, dans un 4-4-2 où l'un des attractions sera l'association Griezmann - Mbappé devant. Et puis non, c'est lui qui a changé le match sur deux actions. "Il a amené ce qui nous a manqué et quand il est entré ça a fait du bien à toute l'équipe", reprenait Didier Deschamps en conférence de presse. Et c'est ce même ballon qu'il a lâché de ses mains pour tirer le penalty salvateur (2-2, 90e). "Il nous a sorti une belle épine du pied", résumait le joueur de Chelsea au moment de quitter le stade.

Recommande: