Pourquoi la taxe d'habitation a-t-elle augmenté pour certains contribuables ?

12 Octobre, 2018, 09:20 | Auteur: Aubrey Nash
  • Baisse de la taxe d'habitation: mauvaise surprise pour les contribuables

Ces derniers jours, l'association "Contribuables associés" a été contactée par des dizaines de Français. Cette augmentation peut atténuer voire annihiler la baisse souhaitée par le gouvernement. Nombre d'entre eux n'ont d'ailleurs pas hésité à faire part de leur mécontentement sur Twitter, à l'image de l'humoriste et ancien auteur des Guignols de l'info, Bruno Gaccio.

La taxe d'habitation va-t-elle réellement baisser cette année de 30 % pour 22 millions de foyers français comme promis par Emmanuel Macron?

Il faut savoir que la taxe d'habitation reste un impôt local dont le taux est fixé par la commune.

Un rapport parlementaire évoque le chiffre de 5680 communes dans toute la France. On trouve notamment dans la liste la ville de Gardanne, dans les Bouches-du-Rhône, qui a voté pour une augmentation de 1,01%.

Alors que le gouvernement a fait le choix de diminuer progressivement cette taxe pour 80% des foyers, avant de la faire disparaître totalement à l'horizon 2021, franceinfo revient sur les raisons qui peuvent expliquer une hausse de votre impôt.

Sur l'ensemble des départements du Sud-Ouest (Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Dordogne, Pyrénées-Atlantiques, Charente et Charente-Maritime), ce sont 578 communes qui ont choisi d'augmenter le taux de leur taxe d'habitation (NB: les cas d'intercommunalité ne sont pas pris en compte). Des communes qui pourraient aussi réduire leurs investissements ou leur train de vie.

Selon le Figaro, c'est au total plus de 6 000 communes françaises - soit plus d'une ville sur six - qui ont augmenté leur taxe d'habitation en 2018.

Si vous avez eu la mauvaise surprise de découvrir dans votre boîte aux lettres votre avis d'imposition assorti d'une taxe d'habitation en hausse, sachez que vous n'êtes pas seul dans ce cas.

Recommande: