On connaît le délai d'attente pour un rendez-vous chez le médecin

11 Octobre, 2018, 16:37 | Auteur: Jonathan Ford
  • Médecine : plus de 2 mois d'attente pour un rendez-vous chez un dermatologue ou un ophtalmo

En particulier lorsqu'il s'agit d'un spécialiste, comme un dermatologue ou un cardiologue.

Ophtalmologie, dermatologie, cardiologie, gynécologie et rhumatologie. "Les délais sont jugés corrects ou rapides pour huit demandes de rendez-vous sur dix, sauf dans les spécialités médicales pour lesquelles ils sont les plus longs". Dans les villages du Vexin ou de Seine-et-Marne, il faut souvent plus de temps pour obtenir un rendez-vous. Elle a été menée "auprès des volontaires de la cohorte épidémiologique Constances " et "porte sur un sous-échantillon de 40 000 personnes " précise la DREES qui indique encore que "près de 21 700 personnes ont répondu ", mais 54 % d'entre eux n'avaient pas pris de "contact avec les systèmes de santé durant la période d'enquête ".

Les délais d'obtention de rendez-vous médicaux toujours aussi longs.

Il faut en moyenne 6 à 80 jours pour obtenir une consultation chez un médecin, selon sa spécialité, mais ces délais sont "plus courts pour les demandes liées à l'apparition ou à l'aggravation de symptômes", selon une enquête de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), publiée ce lundi 8 octobre. De grandes variations selon la spécialité Les résultats révèlent une nette différence non seulement entre généralistes et spécialistes et en fonction du niveau d'accès aux soins, mais également selon le motif de la consultation (aggravation des symptômes ou suivi). Mais avec des délais bien inférieurs en moyenne. Le délai, de la prise de contact au rendez-vous, est de 6 jours en moyenne.

Il existe par ailleurs des inégalités territoriales. "C'est dans les communes où l'accessibilité aux professionnels de santé est la plus faible, notamment dans les petits et moyens pôles et dans les communes hors influence des pôles, que l'attente s'avère la plus longue", souligne l'étude. De fait, la quasi-totalité des prises de contact se concrétisent par un rendez-vous. Les raisons avancées sont diverses: le professionnel ne proposait pas de créneaux horaires possibles pour le patient (15 % des cas), il ne prenait plus de nouveaux patients (14 %) ou était injoignable ou absent au moment de la prise de rendez-vous (22 %).

Recommande: