Banksy explique comment il a piégé son tableau (vidéo)

10 Octobre, 2018, 14:50 | Auteur: Sue Barrett
  • L'artiste avait bien préparé son coup

" Le besoin de détruire est aussi un besoin créatif ". Nous n'avons jamais connu cette situation dans le passé, où une oeuvre est découpée en morceaux, juste après avoir égalé un record de vente pour l'artiste. Au catalogue ce soir-là, des œuvres de Fontana, Baselitz, Lichtenstein ou encore Cy Twombly et, au milieu de ces monstres sacrés, le plus célèbre des inconnus, Banksy.

Ce vendredi 5 octobre, l'artiste de "Street Art " Banksy a encore fait parler de lui en détruisant un de ses tableaux qui venait d'être vendu pour un million d'euros. Un mécanisme dissimulé dans le bas du cadre a alors commencé à déchiqueter le tableau. Ainsi, sous les yeux d'un public médusé, le dessin a fini en lamelles. Outre la dimension tout à fait surréaliste de ce tableau vrombissant se dévorant lui-même, on imagine sans peine la stupéfaction de l'assistance face à ce chef-d'œuvre à demi recraché dont les lambeaux pendants lui donnaient soudainement des airs de fax mis à la corbeille.

Il explique alors: "Il y a quelques années j'avais en secret incorporé une déchiqueteuse à papier dans la peinture, pour le cas où elle serait mise aux enchères ". En effet, une des œuvres du mystérieux artiste s'est auto-détruite en pleine vente aux enchères chez Sotheby's à Londres, vendredi dernier. Quid de la signification de ce geste? On sait que Banksy aime s'amuser des codes de l'art et de son marché, titillant à loisirs galeristes et collectionneurs qui selon lui s'accaparent ses œuvres alors qu'elles appartiennent essentiellement à la rue. L'artiste s'est fait connaître pour son art urbain ironique et engagé, et certaines de ses créations ont été vendues aux enchères pour des sommes vertigineuses.

Banksy signe ici l'un de ses plus grands coups, en surprenant à la fois les potentiels acheteurs, et la maison d'enchères Sotheby.

Recommande: