420 gourdes comme salaire minimum pour les ouvriers — Haïti-Économie

09 Octobre, 2018, 19:15 | Auteur: Aubrey Nash
  • 420 gourdes comme salaire minimum pour les ouvriers — Haïti-Économie

Port-au-Prince, le 8 octobre 2018.

Pour les entreprises du segment B, celles dites se tirant d'affaires, le salaire minimum est passé de 350 à 400 gourdes, soit une augmentation de 14,3%.

Pour le segment A (Banques, Producteurs privés d'électricité, Supermarchés, Maisons de transfert, Télécommunications, Commerce Import-Export, Magasin de matériels informatiques, Hôtels avec 4 hibiscus et plus, ...), le salaire minimum est fixé à 500 gourdes. À partir de cette date, le seuil des salaires est fixé entre 500 et 215 gourdes.

Pour les entreprises faisant partie du segment A, entreprises en croissance et relativement stables, le salaire minimum est passé de 400 à 500 gourdes, soit une augmentation de 25%.

Dans les segments F et G, les autorités fixent le salaire minimum pour huit heures de travail par jour à 400 gourdes. Il s'agit des entreprises suivantes: agences de sécurité privées; entreprises de distribution de produits pétroliers; écoles professionnelles privées; institutions de santé privées employant plus de dix personnes et qui offrent des services d'hospitalisation. - Le Président de la République Jovenel Moïse a publié dans le journal officiel Le Moniteur, le salaire minimum pour les huit (8) secteurs d'activités y relatifs.

Recommande: