Marine Le Pen lance sa campagne au côté de Matteo Salvini — Européennes

08 Octobre, 2018, 23:06 | Auteur: Lynn Cook
  • Marine Le Pen s’est rendue hier à Rome pour rencontrer son allié italien et ministre de l’intérieur Matteo Salvini. Invités par l’Union générale du travail syndicat proche de l’extrême-droite italienne

"Le vrai défi, (c'est) la lutte contre la travail précaire, le chômage (.) les berceaux vides", a-t-il dit. Pas encore remise de son échec présidentiel, la présidente du RN voit en Matteo Salvini le "frère d'armes" idéal pour se relancer et jeter les bases d'une "stratégie commune" pour cette "Europe des nations" largement fantasmée.

Le ministre italien a à plusieurs reprises critiqué les dirigeants de l'Union européenne.

"Je suis attentif aux estimations des Bourses, des marchés, des analystes mais si un projet de budget, comme le nôtre, met au centre le droit au travail, à la santé, à la vie, à la retraite, cela vient avant les autres raisons", a-t-il dit.

"L'UE s'est construite sur beaucoup de promesses (.) mais très peu de réalisations et des résultats (.) tout à fait minables", a-t-elle assuré.

"Nous sommes aujourd'hui à un moment historique".

Rejetant toute opposition à une coopération européenne en s'affichant une nouvelle fois ensemble, Marine Le Pen a aussi tenu à rappeler: "Nous ne luttons pas contre l'Europe mais contre l'Union européenne devenue un système totalitaire". L'ancien directeur de campagne de Donald Trump veut lancer une fondation, "The Movement", afin de fédérer les différents partis nationalistes et populistes en Europe à l'approche des élections de mai prochain.

Recommande: