Netflix représente 15% de la bande passante mondiale, à lui tout seul

06 Octobre, 2018, 18:36 | Auteur: Aubrey Nash
  • Netflix représente 15% de la bande passante mondiale, à lui tout seul

En effet, les consommateurs sont devenus plus enclins à débourser un abonnement mensuel pour avoir accès non seulement à du contenu exclusif, mais aussi de meilleure qualité (en HD voire même UHD dans certains cas), et surtout sans avoir à chercher la série qu'ils veulent sur d'obscurs sites web puis attendre des heures que le téléchargement s'achève.

Avec leur succès grandissant, les services de vidéo en streaming monopoliseraient plus de la moitié des ressources du réseau. Sur le continent américain, Amazon Prime Video consomme plus de données (7,7% du trafic en downstream) que YouTube (qui est à 7,5% en downstream) selon le rapport de Sandvine. Il est également synonyme d'un accroissement du nombre d'abonnements.

Dans un premier temps, l'arrivée des premiers services de streaming payants a donné lieu à une diminution du piratage.

L'étude nommée "The Global Internet Phenomena Report " et publiée il y a deux jours par Sandvine nous apprend que Netflix, le géant de la vidéo à la demande, ne mobiliserait pas moins de 15 % de la bande passante mondiale!

Cette édition du rapport présente le volume total de trafic de plus de 5 300 signatures dapplication distinctes faisant partie des solutions Sandvine, et souligne les tendances en matière de consommation de bande passante dans le monde entier. Tout ce monde représente beaucoup de trafic sur Internet à vrai dire.

En 2011 et aux États-Unis, BitTorrent c'était 52.01% du trafic upstream sur les réseaux fixes et 3.83% sur les mobiles.

Netflix, HBO et leurs concurrents sont censés éloigner les internautes du piratage. Dorénavant, les chiffres repartent à la hausse pour BitTorrent, avec 22% du trafic upstream global, et des pointes à 32% dans des régions comme l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient.

Recommande: