Musk contraint d'abandonner la présidence du Conseil d'administration — Tesla

01 Octobre, 2018, 08:37 | Auteur: Aubrey Nash
  • Fraude : L'emblématique fondateur et PDG de Tesla, Elon Musk forcé de démissionner par le gendarme américain de la Bourse

Elon Musk garde la direction des opérations du constructeur de voitures électriques high tech.

Selon les termes d'un accord publiés samedi par la SEC, Elon Musk va devoir abandonner la présidence du conseil d'administration de l'entreprise qu'il a fondée, où il semblait faire la pluie et le beau temps.

C'est une transaction à double tranchant qu'a du signer Elon Musk avec la Securities and Exchange Commission. Elon Musk sera privé de la présidence du CA pendant une période de trois ans.

Musk restera toutefois directeur général du constructeur automobile, qui devra aussi nommer deux directeurs indépendants au conseil d'administration et payer 20 millions de dollars d'amende, selon les termes de l'accord, rapporté samedi par CNBC et le Washington Post. L'homme d'affaires a finalement accepté un accord amiable avec la SEC qui permet d'annuler la plainte du gendarme boursier (et l'incertitude qui allait avec) en échange de plusieurs mesures. Le document de la SEC précisait que Musk avait rencontré des représentants du fonds le 31 juillet et avait discuté de la manière dont l'entreprise pourrait être privatisée, bien qu'aucun engagement n'ait été pris et qu'aucun chiffre n'ait été discuté.

Le milliardaire avait créé la stupeur en affirmant dans un tweet, en cours de séance, le 7 août, qu'il voulait retirer son groupe de la Bourse lorsque l'action Tesla atteindrait 420 dollars assurant qu'il avait pour ce faire déjà sécurisé les financements nécessaires.

Musk n'abandonne pas pour autant le volant de Tesla, puisqu'il conserve ses fonctions de directeur général. Walter Joseph Clayton (Président) précise en outre, que cette transaction est " dans le meilleur intérêt de nos marchés et de nos investisseurs, y compris les actionnaires ".

Il n'en était rien, a accusé la SEC.

"Je pense que cette issue est la meilleure pour toutes les parties concernées", a réagi Ivan Feinseth de Tigress Financial Partners, dont l'opinion à l'égard de Tesla est "neutre" et qui qualifie la décision de la SEC de "tape sur les doigts" d'Elon Musk.

Le groupe profite actuellement largement de l'engouement de nombreux investisseurs pour la personnalité de M. Musk, beaucoup voyant en lui un bouillonnant visionnaire.

Recommande: