Le prix Nobel de médecine 2018 dévoilé

01 Octobre, 2018, 21:50 | Auteur: Jonathan Ford
  • Le prix Nobel de médecine est attribué à l'Américain James P. Allison et au Japonais Tasuku Honjo le 1er octobre 2018.                  Reuters

"Le prix de cette année marque un véritable tournant dans la lutte contre le cancer", a observé le compte Twitter du Prix Nobel. "Ca me semblait trop gros", a réagi James P. Allison, 70 ans, contacté par l'agence de presse suédoise TT. Suivra la chimie mercredi, le Prix Nobel de la Paix vendredi, et enfin l'économie lundi prochain.

L'annonce du prix Nobel de médecine est survenue quelques minutes après la condamnation à deux ans de prison ferme d'un Français au coeur de ce scandale Nobel.

Pour la première fois depuis 1949, l'annonce du prix de littérature a été reportée d'un an par l'Académie suédoise, enferrée dans des divisions internes et le retrait de plusieurs membres l'empêchant de fonctionner normalement.

Les chercheurs américain, James P. Allison, et japonais, Tasuku Honjo, sont les gagnants du Prix Nobel de médecine 2018 "pour leur découverte du traitement du cancer en inhibant la régulation immunitaire négative".

Les lauréats recevront le 10 décembre une médaille en or, un diplôme et un chèque de 9 millions de couronnes suédoises (environ 870 000 euros) qui sera divisé en deux.

L'académie des Prix Nobel décernait en 2017 le prix aux Américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash, et Michael W. Young, "pour leurs découvertes des mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien".

2016: Yoshinori Ohsumi (Japon) pour ses travaux sur l'autophagie, processus par lequel nos cellules digèrent leurs propres déchets et qui, en cas de dysfonctionnement, déclenche la maladie de Parkinson ou le diabète.

2012: Shinya Yamanaka (Japon) et John Gurdon (Grande-Bretagne), pour leurs travaux sur la réversibilité des cellules souches, qui permet de créer tous types de tissus du corps humain.

Cette percée a permis de mettre au point une nouvelle classe de traitements qui se sont avérés efficaces contre notamment le mélanome, un cancer très agressif de la peau qui laissait jusqu'alors la médecine impuissante, tuant 50% des malades en moins d'un an après le diagnostic.

2010: Robert Edwards (Grande-Bretagne), le père des bébés-éprouvette.

Recommande: